Les conseils d'administration se féminisent

Les groupes du CAC 40 semblent prendre le principe de parité homme/femme très au sérieux. Surtout depuis que l'Afep/Medef a introduit de nouvelles dispositions dans son code de gouvernance en la matière après l'adoption à l'Assemblée nationale de la proposition de loi de Jean-François Coppé et de Marie-Jo Zimmermann. Selon le bilan annuel des assemblées générales, établi par Capitalcom en partenariat avec le cabinet d'avocats DLA Piper, 15,3 % des sièges d'administrateurs sont dorénavant occupés par des femmes. C'est près de 5 points de mieux que l'an passé sachant que les objectifs de l'Afep/Medef portent sur un taux de représentativité féminine de 20 % en 2013 et de 40 % en 2016. Au total, 30 femmes ont été cooptées dans 18 groupes. Appelée à livrer son analyse pour l'occasion, Agnès Tourraine, ancienne présidente de Vivendi Universal Publishing et administratrice de l'IFA (Institut Français des Administrateurs) n'a pas hésité à évoquer « un mouvement foudroyant en six mois ». Tout en déplorant qu'il faille pour cela « la menace d'une loi » pour éveiller les consciences du patronat masculin. D'autant que la gente féminine a parfois tendance à cumuler les mandats. C'est le cas de douze d'entre elles qui détiennent tout de même à elles seules, 28 % des mandats d'administratrices. Parmi elles, on retrouve toujours Patricia Barbizet avec trois mandats (PPR, Total et Bouygues), suivie par Isabelle Bouillot (Dexia et Saint-Gobain), Laurence Dors (Capgemini et Crédit Agricolegricole) ou encore Mireille Faugère (EDF et Essilor). Autre point d'amélioration potentielle : seul 46 % des administratrices sont membres d'un ou plusieurs comités du Conseil. Et cela, alors que leur présence se limite à 7,3 % des comités exécutifs. Fabio MarquettyAu total, 30 femmes ont été cooptées dans 18 groupes.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.