Les conseils d'administration se féminisent

 |   |  292  mots
Les groupes du CAC 40 semblent prendre le principe de parité homme/femme très au sérieux. Surtout depuis que l'Afep/Medef a introduit de nouvelles dispositions dans son code de gouvernance en la matière après l'adoption à l'Assemblée nationale de la proposition de loi de Jean-François Coppé et de Marie-Jo Zimmermann. Selon le bilan annuel des assemblées générales, établi par Capitalcom en partenariat avec le cabinet d'avocats DLA Piper, 15,3 % des sièges d'administrateurs sont dorénavant occupés par des femmes. C'est près de 5 points de mieux que l'an passé sachant que les objectifs de l'Afep/Medef portent sur un taux de représentativité féminine de 20 % en 2013 et de 40 % en 2016. Au total, 30 femmes ont été cooptées dans 18 groupes. Appelée à livrer son analyse pour l'occasion, Agnès Tourraine, ancienne présidente de Vivendi Universal Publishing et administratrice de l'IFA (Institut Français des Administrateurs) n'a pas hésité à évoquer « un mouvement foudroyant en six mois ». Tout en déplorant qu'il faille pour cela « la menace d'une loi » pour éveiller les consciences du patronat masculin. D'autant que la gente féminine a parfois tendance à cumuler les mandats. C'est le cas de douze d'entre elles qui détiennent tout de même à elles seules, 28 % des mandats d'administratrices. Parmi elles, on retrouve toujours Patricia Barbizet avec trois mandats (PPR, Total et Bouygues), suivie par Isabelle Bouillot (Dexia et Saint-Gobain), Laurence Dors (Capgemini et Crédit Agricolegricole) ou encore Mireille Faugère (EDF et Essilor). Autre point d'amélioration potentielle : seul 46 % des administratrices sont membres d'un ou plusieurs comités du Conseil. Et cela, alors que leur présence se limite à 7,3 % des comités exécutifs. Fabio MarquettyAu total, 30 femmes ont été cooptées dans 18 groupes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :