Bionersis lance des OBSA indexées sur le crédit carbone

 |   |  301  mots
LA VALEUR À SUIVREIl n'y a pas que les grandes entreprises qui innovent. Les PME dynamiques et en mal de fonds propres, ne ménagent pas, elles aussi, leurs efforts pour saisir des opportunités. C'est le cas de Bionersis, spécialisée dans le recyclage des déchets. Cette entreprise récemment introduite sur Alternext lance, dès ce jeudi (et jusqu'au 21 juillet), une émission d'OBSA (obligations à bons de souscription d'actions) d'un montant maximal de 15 millions d'euros. Jusque là, rien de bien novateur. Sauf que le taux d'intérêt proposé est notamment indexé sur les cours de crédit carbone. Du coup, le taux d'intérêt peut varier de 7% à 15% sur la période retenue (cinq ans). Le fonds Galiléo, l'un des principaux actionnaires du groupe, ainsi qu'Olivier Pastre aux commandes de l'entreprise, n'ont pas prévu de participer à cet appel au marché. Lequel n'est d'ailleurs pas garanti par les banques. Après l'opération d'Auplata au rendement indexé sur les cours de l'or, on voit donc apparaître une nouvelle génération de produits « verts ». Ce type d'émissions sied parfaitement à Bionersis dont le métier est de produire et de vendre des crédits carbone issus du méthane contenu dans les décharges qu'il exploite dans le monde entier. Élargir son horizonS'il lance une telle opération, c'est d'ailleurs pour étoffer son parc de décharges, notamment en Amérique Latine où il nourrit de vastes ambitions, et engager de nouveaux investissements destinés à élargir son horizon. Son objectif est notamment de produire de l'électricité à partir du biogaz dégagé des décharges. Le modèle économique du groupe n'a pas encore été bien perçu par les investisseurs, la valeur perdant plus de 26% depuis le début de l'année. Pascale Besses Boumard+ 0,51 %

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :