la capitale girondine renoue avec le Luxe

ci, Victor Hugo ? le premier ? a appelé à la création d'une Europe unie en 1870, un maharaja a rencontré une femme de chambre dont il a fait la femme de sa vie. De ce magnifique bâtiment néoclassique du XVIIIe siècle, chargé d'histoires, fermé en 1990, racheté, rénové, réaménagé et réouvert en 2007 sous le nom de The Regent Grand Hotel Bordeaux, le décorateur Jacques Garcia a redonné une âme ravivée chaque jour par les équipes de l'établissement. Rien de tapageur ou d'intimidant. Plutôt une atmosphère feutrée, théâtrale, mystérieuse souvent. à l'image de cette ville dont le Regent est le seul quatre-étoiles de luxe.Dans les 150 chambres Garcia a déployé son savoir faire. Velours rouge et or, têtes de lit et mobilier Empire, toile de Jouy, écran plat de 52 pouces face au lit, marbre ocre. Aucune chambre ne ressemble à une autre mais toutes portent la marque du décorateur. On optera pour celles du 4e étage bénéficiant d'une terrasse. C'est aussi là que Garcia a installé la suite royale dont la grande terrasse avec jacuzzi, offrant une vue à 360° sur la ville, peut accueillir une vingtaine de convives pour un anniversaire ou un dîner privé.Mais c'est aussi au restaurant gastronomique le Pressoir d'Argent que l'esprit du Regent s'affirme. Un an et demi à peine après son arrivée, le chef Pascal Nibaudeau recevait sa première étoile pour une cuisine mêlant avec subtilité les saveurs de la mer et de la terre. Un feu d'artifice de sensations. Comme pour ce carpaccio de langoustine et caviar d'aquitaine. Le caviar éclate en bouche, tandis que la langoustine fond, alors qu'on croque dans le concombre. Le pressé de homard est une expérience en soi puisqu'il est réalisé sous nos yeux grâce à un pressoir en argent, véritable pièce d'argenterie d'une vingtaine de kilos conçue par Christofle à cinq exemplaires seulement. Aujourd'hui, les Bordelais se réapproprient avec bonheur leur grand hôtel. Et on a franchement envie de faire comme eux. Yasmine Youssi, à Bordeaux The Regent Grand Hotel, 2-5, place de la Comédie, à Bordeaux. Tél. : 05.57.30.44.44. www.regenthotels.com. Chambres à partir de 260 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.