Alex Alice interprète la « Tétralogie » de WagnerPourquoi a...

Alex Alice interprète la « Tétralogie » de WagnerPourquoi avoir choisi de réaliser une BD sur Siegfried, inspirée de l'opéra de Wagner ?Après « le Troisième Testament » (sa série précédente, avec Xavier Dorison au scénario), j'avais envie de me lancer seul dans une série de « fantasy ». Sauf que tout, ou presque, a déjà été fait dans le domaine. Et puis, j'ai acheté le coffret de la « Tétralogie », que mon père m'avait amené voir lorsque j'avais 9 ans. En parcourant le livret, j'ai su qu'il était inutile d'aller plus loin. Wagner n'était pas seulement un compositeur de génie, c'était aussi un grand écrivain. Pourtant, votre adaptation ne comportera que trois tomes et pas quatre.Parce qu'il ne s'agit pas d'une adaptation ! J'ai essayé, à mon humble niveau, de reproduire ce qu'a fait Wagner : retranscrire à ma façon les mythes et les légendes nordiques et germaniques avec un moyen d'expression moderne. Si j'ai surtout privilégié l'histoire du troisième opéra ? « Siegfried » ?, les personnages, l'esprit, les symboles et la dramaturgie ont été respectés. Bien sûr, j'ai beaucoup écouté Wagner en réalisant l'album. Le découpage de la dernière séquence, par exemple, a duré exactement le temps de l'acte III de l'opéra « la Walkyrie », racontant cette même scène. Plusieurs lecteurs m'ont dit qu'en lisant la BD, ils avaient eu l'impression d'entendre l'opéra? C'est très flatteur. Côté dessin, par rapport à votre série précédente, le noir est beaucoup moins présent...C'est vrai. Les ombres, les à-plats noirs, installent le mystère mais arrêtent aussi le regard et empêchent, dans une certaine mesure, d'entrer dans l'univers. Ici, j'avais besoin de davantage montrer les détails du monde. Je me suis d'ailleurs rendu en Islande pour faire des repérages. On a l'impression de déambuler dans un monde qui vient de naître? J'ai réservé le noir pour les scènes avec les dieux. Montrer leur silhouette, les plonger dans l'obscurité, renforçait le sentiment de mystère et de puissance qu'ils dégagent.Propos recueillis par Alexandre Phalippou Retrouvez l'intégralité de l'interview sur Latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.