Ventes de voitures : la France souffre, l'Allemagne résiste

 |   |  305  mots
Si les marchés automobiles s\'écroulent un peu partout en Europe, l\'Allemagne résiste. Les immatriculations de voitures neuves n\'ont reculé que de 2,9% l\'an dernier outre-Rhin à 3,08 millions de véhicules, après une forte baisse en décembre (-16%)  attribuable à plusieurs jours ouvrés de moins qu\'en 2011, a annoncé ce jeudi la fédération automobile allemande VDA. Le premier marché du Vieux continent est touché, mais il s\'en tire bien mieux que l\'Espagne (-13,4% en 2012), la France (-13,9%), la Belgique (-14,9%), l\'Italie (-19,9%), le Portugal (-37,9%)  Les immatriculations totales de voitures neuves dans l\'Union européenne ont chuté de leur côté de 7,6% en moyenne (sur onze mois 2012). Pour 2013, la fédération VDA table sur une quasi-stabilité des ventes en Allemagne, avec environ 3 millions de nouvelles immatriculations escomptées.Volkswagen, Mercedes, BMW favorisésCette  résistance du marché allemand favorise évidemment les constructeurs germaniques, alors même que Renault, PSA, Fiat, doivent affronter la dégringolade de leur marché intérieur. Cela explique pour partie la bonne tenue des immatriculations du groupe Volkswagen (-1,2% seulement) dans l\'Union européenne (sur onze mois), de Mercedes (-1,3%) ou BMW (-1,8% avec Mini). En revanche, PSA a chuté dans le même temps de 12,5%, Fiat de 16%, le groupe Renault de 19%. Les constructeur allemands occupent plus de 70% du marché allemand, Renault et PSA 55% du gâteau français, Fiat 30% à peine de celui de l\'Italie (avec son allié Chrysler)Petite baisse de productionLa production de voitures a, elle, diminué de 4% en 2012 dans les usines allemandes à 5,4 millions d\'unités en 2012 selon la VDA, soit un effritement limité, contre -13,2% pour la production de Renault et PSA en France (sur neuf mois). L\'Allemagne fabrique globalement trois fois plus de véhicules légers que la France.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :