La hausse du yuan n'effraie pas les exportateurs d'AsieEn Ch...

La hausse du yuan n'effraie pas les exportateurs d'AsieEn Chine, le coût de la main-d'oeuvre ne représente que 5 % du coût total de fabrication d'un PC, estime-t-on chez Compal Electronics.Selon une idée admise, les Taiwanais, Singapouriens et autres industriels qui assemblent dans les usines chinoises les gadgets les plus populaires du monde, risqueraient d'être fragilisés par une appréciation de la monnaie chinoise, le yuan. Les coûts de production s'apprécieraient et les marges seraient écrasées. Mais, d'une part, ils ont absorbé l'appréciation du yuan de 19 % entre 2005 et 2008 grâce aux techniques de couverture. Et d'autre part, les coûts de main-d'oeuvre ne représentent que moins de 5 % du coût de fabrication d'un PC. Une appréciation du yuan « serait de peu d'effet », estime-t-on chez Compal Electronics, numéro un des fabricants d'ordinateurs portables.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.