Le dollar dope les fonds diversifiés internationaux

Les fonds internationalement diversifiés à dominante taux affichent un beau parcours sur un an avec une hausse moyenne de 8,64 % pour une volatilité limitée à 5 % : des performances plus qu'honorables pour une catégorie dans laquelle la part des actions est minoritaire. Les meilleurs d'entre-eux parviennent même à dégager des gains supérieurs à 20 % au prix d'une volatilité légèrement supérieure. C'est le cas du fonds Strategic Solutions Conservative Portfolio de Schroders, en hausse de 34 % sur un an. Géré par Andrew Yeadon, ce produit est investi dans d'autres fonds d'actions et d'obligations. Retour de la confianceAu début de l'année, les positions retenues concernaient principalement la zone euro et le secteur financier. Deuxième du palmarès, le fonds CS Portfolio Fund Income USD gagne 23 %. Le gérant Urs Hiller, est, tout comme celui du fonds UBS Strategy Yield (+ 22 %), majoritairement investi aux Etats-Unis. Au regard de son indice de référence, il retient une légère surpondération sur l'Europe. Un intérêt pour le Vieux Continent que partage Matthieu Groues, le gérant d'Objectif Patrimoine Moderato (+ 21 %), qui consacre à cette zone les deux tiers de son allocation en actions. Du côté des grands réseaux, Etoile Multi-Gestion (+ 20 %), géré par Romain Fillon, vise à bénéficier d'un triple niveau de diversification, par type d'actifs, par style de gestion et par gérants. Pour la majorité de ces fonds, libellés en dollar, c'est aussi l'appréciation du billet vert qui leur a permis de se distinguer. Parmi ceux qui enregistrent les meilleures performances, nombreux sont ceux qui étaient investis sur des titres obligataires émis par des établissements bancaires. Au début de l'an dernier, certains de ces titres ne cotaient plus qu'un quart de leur valeurs nominale. Le retour de la confiance a permis une remontée des valorisations, ce qui a bénéficié aux gérants qui étaient parfois aggressivement positionnés sur ce segment. A présent, c'est la zone euro, durement touchée par une crise de défiance, qui suscite leur intérêt.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.