Quelle famille  !

Il y a Macha, Olga, Irina. Trois soeurs nées à Moscou et qui croupissent dans une ville de garnison où elles sont parties après la mort de leur mère. Trois soeurs qui ne rêvent que d'une chose : retourner à Moscou. Hélas, leur existence médiocre, les illusions qu'elles portent en elles, les empêche d'accomplir ce rêve. Elles finiront leur vie là, enfermées en elles-mêmes. Destins tragiques usés par une vie quotidienne qui n'est faite que de regrets, d'envies. Sans volonté, aucune. Tchekhov avec « les Trois Soeurs », qui entre au répertoire de la Comédie-Française, croyait une fois de plus avoir écrit une pièce drôle. Stanislavski, qui le premier monta sa pièce à Moscou, lui prouva au contraire qu'elle était d'une tristesse à pleurer. Tchekhov décrit un monde qui n'a plus rien à espérer, confit dans une époque dont les trois soeurs et ceux qui les fréquentent, oisifs et paresseux, ne perçoivent pas qu'elle est en train de mourir. Ils s'attendrissent sur eux-mêmes, fantasment sur le travail, sans jamais prendre leur vie en main.Le metteur en scène Alain Françon donne hélas de cette pièce une vision des plus banales. Il a beau, dans le programme, en appeler en jargonnant à Stanislavski, il fait peser sur l'oeuvre un ennui mortel. Pourtant, au début de la représentation, il laisse espérer un moment de grâce. Il ne dure pas longtemps. Très vite, les personnages deviennent des fantômes sans âme, vides de toute vie. Pas de sentiment, pas d'émotion. Rien ! Tout fait défaut, même l'absence de parti pris intellectuel. L'académisme de la mise en scène pousse la pièce vers un théâtre vieillot, dont on pensait qu'il n'existait plus. Hélas, si. On peut le voir et l'entendre, en ce moment, à la Comédie-Française.Que dire des comédiens ? Rien, sinon qu'ils semblent, hormis Elsa Lepoivre, aussi absents de la pièce que la mise en scène. Guillaume Gallienne à ce jeu-là décroche la palme.Jean-Louis Pinte
En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.