Le marché du sport, victime d'un coup de pompe

 |   |  275  mots
cite>Nike, Adidas et Puma devront composer avec un marché mondial des articles de sport en berne. « Pour la première fois depuis 2005, il est en recul », observe Renaud Vaschalde, responsable des études sport du panéliste américain. Les ventes de chaussures, de vêtements et de matériel de sport ont reculé de 2 % en 2009 par rapport à 2008, pour atteindre 213 milliards d'euros. Deux poids lourds ont pesé sur l'ensemble des ventes mondiales. À savoir : le marché américain, où les dépenses ont reculé de 4 % en valeur sur l'année, et le marché japonais dont les ventes se sont contractées de 5 %. Poches de résistanceLe marché des articles de sport qui, à la fin des années 1990 et début 2000, faisait encore figure d'eldorado, présente toutefois quelques poches de résistance et des niches de croissance, note NPD Group. Les ventes en Afrique du Nord et au Moyen-Orient ont progressé de respectivement 5 % et 3 %. En Asie, le marché des chaussures a augmenté d'un petit 1 %. Et, en Europe, celui du matériel de sport (altères, skis, raquettes, etc.) a crû de 1 %, tandis que les ventes de chaussures et de vêtements pour pratiquer un sport reculaient de 1 %. La mode sportive de la rue, qui détournait les chaussures de sport et les vêtements vers un usage quotidien, ne fonctionne plus. En Europe, les ventes dites « sport style » sont en recul de 3 %. Les performances de 2010 seront-elles du même acabit ? Les ventes reprennent très timidement. Mais NPD estime que le marché mondial des articles de sport est en mesure de renouer avec la croissance sur l'ensemble de l'année. Une croissance de 1 % seulement. J. G.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :