The Economic Times (Inde)   : les frères ambani en perte d'influence

 |   |  247  mots
Une sévère érosion dans sa fortune et une rivalité de longue date avec son frère sont les deux raisons qui expliquent le recul de 30 places du milliardaire indien Anil Ambani dans la liste des 100 personnalités les plus influentes, même s'il conserve son nom dans cette liste contrairement à son frère Mukesh, qui vient d'en sortir complètement. Pointé au 97e rang du dernier palmarès dressé par le magazine de mode « Vanity Fair », Anil est la seule personnalité indienne de cette liste mondiale, très loin du numéro un, le patron américain de Goldman Sachs, Lloyd Blankfein. Il s'était hissé l'an dernier à la 67e place de ce classement, au même rang que son frère.El universal (Caracas) : General Motors rouvre son usine vénézuélienneLe site de Carabobo, sur la mer des Caraïbes, reprendra prochainement son activité après deux mois d'arrêt dus à la pénurie de devises dans le pays, qui empêchait la direction de payer une dette de 1,2 milliard de dollars à ses fournisseurs. C'est finalement le gouvernement de Chavez qui versera la somme nécessaire à la direction de GM Venezuela ? le constructeur automobile fournit 53 % des véhicules au marché vénézuélien ? pour favoriser la reprise du travail des 2.900 salariés de l'usine. La baisse du prix du pétrole et le strict contrôle des changes exigé par Chavez ont raréfié la circulation de dollars dans le pays.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :