Les millionnaires se refont une santé

 |   |  412  mots
Un coup de barre et ça repart ! Après une année 2008 à ranger au rang des millésimes à oublier, les millionnaires font un retour remarqué sur le devant de la scène. Selon une étude du Boston Consulting Group (BCG), le nombre de personnes disposant de plus d'un million de dollars d'actifs - hors biens immobiliers - a crû de 14% en 2009. Désormais, le monde compte donc 11,2 millionnaires en dollars et 42% d'entre eux, soit 4,7 millions, vivent aux Etats-Unis. Mais c'est à Singapour que l'on recense la plus forte densité de millionnaires rapportée à la population totale avec un poids de 11,4%. Le cabinet spécialié rappelle néanmoins que moins de 1% de tous les foyers sont millionnaires mais ils concentrent environ 38% de la fortune mondiale, soit deux points de plus qu'en 2008. Concernant l'Europe, c'est au Royaume-Uni que l'on rencontre le plus grand nombre de millionnaires (485) mais c'est en Suisse que leur densité est la plus forte (8,4%). Quant à la France, elle émarge au 8ème rang mondial pour son nombre de millionnaires (280) derrière le Royaume-Uni donc mais aussi l'Allemagne, l'Italie et la Suisse. Charmes suissesPar ailleurs, l'offensive internationale contre les paradis fiscaux et le secret bancaire n'ont pour l'instant semble-t-il guère dissuadé les grandes fortunes de ce monde de placer leur argent dans les coffres-forts de pays où ils ne résident pas et particulièrement dans les banques suisses. Les chiffres publiés par BCG montrent que la Suisse conserve tous ses charmes puisqu'elle reste le centre le plus important de la fortune mondiale « non résidente ». Celle-ci se monte à 7.400 milliards de dollars (contre 6.800 milliards en 2008) et plus d'un quart de ce montant est placé à Genève ou à Berne. Les experts de BCG anticipent néanmoins que d'ici 2014, une partie des clients américains et européens ayant placé leurs actifs dans des places offshore devraient faire un peu machine arrière.La richesse mondiale augmenteLe retour en force des millionnaires va de pair avec une augmentation de la richesse mondiale. Les actifs sous gestion ont rebondi l'an dernier de 11,5% à 111.500 milliards de dollars, soit tout juste en dessous du pic enregistré en 2007, avant que n'éclate la crise financière. L'Europe reste le continent le plus riche avec 37.100 milliards d'actifs sous gestion, soit un tiers de la fortune mondiale. Pour l'avenir, les millionnaires de la planète peuvent dormir tranquilles. Le BCG pronostique une augmentation de la fortune mondiale au rythme annuel de 6% jusqu'en 2014, avec un fort effet d'entrainement des marchés émergents.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :