Club Med redevient financièrement présentable

2 mn

Henri Giscard d'Estaing, le PDG du Club Méditerranéeerranée, ne pouvait pas rêver plus beau cadeau d'anniversaire. Quoi de mieux, en effet, pour célébrer les soixante bougies de l'enseigne au trident, qu'un retour inespéré aux profits??L'événement est à la hauteur du symbole. Pour la première fois depuis dix ans, le groupe a dégagé, au premier semestre de l'exercice qui sera clos le 31 octobre prochain, un bénéfice net sans se reposer sur des cessions ou autres produits exceptionnel. C'est donc, la mine réjouie, qu'Henri Giscard d'Estaing a annoncé un résultat net positif de 3 millions d'euros sur la période, contre une perte nette de 22 millions un an plus tôt.Montée en gamme« Le volcan et la crise ont été deux éléments révélateurs de nos forces » s'est félicité le dirigeant devant un auditoire conquis et réuni pour l'occasion dans l'enceinte du village portugais, fraîchement rénové et estampillé quatre tridents, de Dabalaïa. Sans l'irruption volcanique islandaise, le voyagiste aurait gagné 5,7 millions de profits supplémentaires.In fine, le voyagiste semble sur le point de détenir, une bonne fois pour toutes, les clés d'un modèle rentable. Il fallait, pour cela, que l'activité absorbe mieux les frais fixes. Et c'est désormais chose faite.Le point mort a été diminué de 18 millions d'euros. Et cela, alors que la contribution au résultat des villages quatre et cinq tridents, plus rentables que la moyenne, a augmenté. De quoi conforter la direction dans sa stratégie de montée en gamme, qui prévoit notamment de porter l'offre sur ce type de produits de 55 % à deux tiers du total.200.000 gentils membres chinoisParmi les développements en cours, Henri Giscard d'Estaing a mis particulièrement l'accent sur ses projets en Chine où une première ouverture de village quatre tridents totalisant 284 chambres est prévue en novembre de cette année, dans la station de ski de Yabuli, dans le nord-est du pays.Il aurait tort de s'en priver. La clientèle chinoise a augmenté de 40 % durant la saison d'hiver et pourrait représenter, selon le dirigeant, 200.000 gentils membres en 2015. C'est plus d'un tiers du nombre total de clients actuellement.Bientôt un Chinois au capitalMais, le projet n'aurait sans doute pas autant de saveur s'il n'était pas concomitant à l'annonce de l'entrée prochaine d'un partenaire local dans le tour de table du Club Med.Le marché semble en tout cas y avoir perçu, ajouté aux profits semestriels, un signal positif fort. L'envolée de près de 9 % de l'action ce vendredi en témoigne. La progression de 18,1 % des niveaux de réservations pour la saison d'été au cours des huit dernières semaines est d'ailleurs plutôt de nature à alimenter la tendance. Preuve, s'il en est, que l'enseigne au trident, est devenue financièrement présentable.

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.