En bref

 |   |  358  mots
STRONG>Les bonus malus automobiles revus à la baisseDans une communication au conseil des ministres mercredi, la ministre de l'Écologie Nathalie Kosciusko-Morizet a confirmé la volonté du gouvernement « d'une évolution du bonus-malus automobile ». Le niveau d'émission donnant droit au premier bonus sera ainsi abaissé de 5 grammes en 2012 et le montant des premiers bonus revu à la baisse. L'aide sera de 5.000 euros pour l'achat d'un véhicule émettant au plus 50g de CO2/km, et 3.500 euros pour ceux émettant entre 51 et 60 g de CO2/km.General Motors veut produire 25.000 Chevrolet Volt en 2011Face à la demande, le patron de GM, Dan Akerson a annoncé lors du salon automobile de Detroit son intention de porter la production de son modèle hybride, la Chevrolet Volt, à 25.000 unités au lieu des 10.000 initialement prévues. Il souhaiterait également avoir un modèle électrique dans chacune des marques du groupe, dont Cadillac.Toyota bat les records de vente avec sa PriusLe célèbre modèle hybride de Toyota a vu ses ventes augmenter de 50 % au Japon en 2010. C'est la voiture plus vendue, à la fois historiquement et en 2010 à 315.669 unités. Depuis ses débuts en 1997, 2.083.000 Prius ont été écoulées dans le monde, dont 211.000 en Europe et 30.326 en France.Un nouveau cadre pour le photovoltaïque mi-févrierLe gouvernement veut présenter un nouveau dispositif de soutien au photovoltaïque à la mi-février, a annoncé mercredi la ministre de l'Écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet à l'Assemblée nationale. « Nous travaillons avec tous les acteurs pour remettre en place très rapidement un cadre de soutien à la filière, un cadre qui sera enfin stable et pérenne », a-t-elle déclaré. Une réunion de concertation s'est tenue hier mercredi avec les acteurs de la filière. Trois autres réunions suivront.Le vice-Premier ministre chinois achève une visite britannique riche en éco-industriesD'une usine houlomotrice en Écosse à un parc d'innovation dédié au logement durable, le séjour au Royaume-Uni du vice-Premier ministre chinois Li Keqiang, pressenti comme le successeur de Wen Jiabao, a été très riche en éco-industries. Avec 34,6 milliards de dollars en 2009, la Chine est le premier investisseur mondial dans les énergies propres.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :