La question du capital de CNP pourrait revenir sur la table

L'entrée de la Caisse des dépôts au capital de La Poste porte en germe une remise en cause des grands équilibres qui président actuellement au tour de table de CNP Assurances. Le capital de l'assureur-vie compte aujourd'hui trois grands actionnaires, la Caisse des dépôts (40 %) et les deux réseaux distributeurs historiques des produits de CNP, La Banque Postale (LBP) et la Caisse d'Épargne (aujourd'hui intégrée à BPCE), qui se partagent 35,5 % à quasi-parité. Une répartition figée jusqu'à la fin 2015 par un pacte d'actionnaires. Mais l'entrée de la Caisse des dépôts au capital de La Poste pourrait bousculer les intérêts respectifs des deux distributeurs, aujourd'hui parfaitement alignés, et précipiter leurs réflexions sur l'après-2015.Les contraintes de Bâle IIILa Caisse verrait, semble-t-il, d'un bon oeil un prolongement des liens entre CNP et La Banque Postale, ce qui ne serait sans doute pas pour déplaire à cette dernière, trop occupée à développer ses nouvelles activités (crédit à la consommation et bientôt aux entreprises) pour se lancer dans la production d'assurance-vie. Mais, dans le groupe BPCE, on pourrait ne pas l'entendre de cette oreille. Sa filiale Natixis avait envisagé fin 2008, alors qu'elle était en mal de capitaux, de revendre son activité d'assurance-vie à CNP, qui serait alors devenu aussi le fournisseur d'assurance-vie des Banques Populaires. Depuis, BPCE a repris du poil de la bête, rassemblant ses usines de production (paiements, leasing) au sein de Natixis. Le groupe pourrait ainsi être tenté de rapatrier chez Natixis la production d'assurance-vie assurée par CNP pour l'Écureuil... mais il amputerait alors les revenus de ce dernier. Cela risquerait de dévaloriser une participation qui pèse 1,8 milliard d'euros. BPCE, également contraint par Bâle III, qui pénalisera la détention de filiales d'assurance par les banques, pourrait ainsi, in fine, opter pour le statu quo. « Toutes les options sont sur la table », se borne-t-on à indiquer chez BPCE. B. J.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.