La mer qu'on voit danser

 |   |  132  mots
Des bouffées d'amour pour le septième art et les autres. Des brassées de générosité. Des magnets, aussi. Tels sont les cadeaux d'Agnès Varda en cette fin d'année avec la sortie DVD de son dernier film, « les Plages d'Agnès ». La réalisatrice y retrace de façon magistrale son existence à travers les plages de sa vie. Des rivages de la mer du Nord où elle a passé son enfance, à ceux de Noirmoutier où elle allait avec Jacques Demy, elle convoque Jean Vilar qui lui avait demandé de photographier le Festival d'Avignon, ou Godard son confrère de la Nouvelle Vague. Et puis Agnès en profite pour parsemer ses plages d'installations plasticiennes d'une beauté et d'une poésie à fleur de peau. Superbe cadeau.Prix : 19,99 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :