L'émotion suscitée par le drame haïtien a provoqué en France...

 |   |  230  mots
L'émotion suscitée par le drame haïtien a provoqué en France un élan de solidarité comparable à celui observé ailleurs dans le monde. « Nous avons reçu en trois jours plus de 5.000 dons par Internet pour un total de 400.000 euros, soit autant que ce que nous escomptions pour l'ensemble du mois de janvier », expliquait vendredi Benoît Duchier, de Médecins du monde (MDM). Cette générosité rappelle celle provoquée par le drame du tsunami en 2004 (240.000 morts) : à l'époque, l'ampleur des fonds collectés ? 330 millions d'euros ? avait provoqué un vif débat sur leur utilisation. Deux ans après la catastrophe, un rapport de la Cour des comptes avait dressé un bilan mitigé, soulignant que seulement 17 des 32 organismes contrôlés s'en étaient plutôt bien sortis. Mais les 15 autres ? dont la Croix-Rouge française et le Secours catholique ? avaient fait l'objet de « réserves » en raison de l'affectation très lente des dons ou du financement d'opérations sans lien avec la catastrophe. MDM s'était notamment fait épingler pour avoir affecté une partie de l'aide à d'autres causes sans en avoir informé, a posteriori, les donateurs. « MDM a pour principe de ne pas affecter les dons à des crises précises mais de les mutualiser, explique Benoît Duchier. Mutualiser les dons permet de ne pas intervenir uniquement en fonction des crises médiatisées. » Xavier Harel

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :