EN BREF

 |   |  579  mots
STRONG>LA FACE CACHÉE DE LA CHINEFaut-il craindre la Chine?? Alors que l'empire du Milieu surfe sur l'Exposition universelle de Shanghai pour conforter son image à travers le monde et s'affirme peu à peu comme une grande puissance, rares sont ceux qui s'en inquiètent. Et pour cause, la Chine est devenue un partenaire obligé et son marché intérieur pourrait bien devenir le prochain relais de la croissance mondiale. Pour le journaliste Philippe Cohen et l'essayiste Luc Richard, qui vit en Chine depuis dix ans, il y a pourtant péril en la demeure (occidentale). Pour les auteurs, le pays de Confucius et du communisme a de grandes ambitions, bien au-delà d'être l'atelier du monde, notamment sur le terrain diplomatique et militaire. La thèse des auteurs est simple?: la Chine veut devenir le leader, vaincre les États-Unis mais sans combattre. D'où une subtile stratégie d'enserrement, mêlant business, finance, propagande confucienne, Internet, mobilisation de la diaspora et enfin commerce low-cost. Bref, en reconstituant tous les éléments du puzzle, c'est toute l'ambition chinoise qui saute à la figure du lecteur et qui devrait faire réfléchir les chefs d'État. Notre seul espoir?: que ce tableau cauchemardesque soit totalement erroné. E. B.« Le Vampire du Milieu », par Philippe Cohen et Luc Richard, éditions Mille et Une Nuits, 310 pages, 18,50 euros. LA RÉSISTANCE TOUJOURS MODERNELorsque la France célèbre ce jour les 70 ans du 18 juin 1940, Jean Brousse, un spécialiste de l'opinion et des tendances sociétales, constate dans « Carnets de résistance 2008-2010 » que la France est aujourd'hui dans le même état qu'en 1940. « L'opinion se déforme, la société se resserre sur elle-même entre ses peurs et ses incertitudes, et construit ses maquis sur Facebook, Google et Twitter. » Selon lui, « tout va mal et personne ne fait rien parce que personne ne sait à quoi pourra ressembler le monde de demain ». Il analyse donc ces drôles d'années 2008-2009, deux années où il aura fallu apprivoiser la crise et chercher des raisons d'espérer. Au hasard des événements, des saisons et des lieux, entre les élections américaines vues du New Jersey et l'observation des comportements obstinés des microcosmes politiques, économiques et intellectuels, les notes de Jean Brousse proposent de retrouver le bon sens et le temps de l'homme. « Carnets de résistance 2008-2010 », Jean Brousse, Descartes & Cie, 18 euros. RADIOGRAPHIE DE L'INDUSTRIE FRANÇAISERedevenue à la mode à la faveur de la crise, l'industrie manufacturière française représente moins d'un emploi sur sept et concentre pourtant 75 % des exportations et 80 % de l'effort de recherche national privé. Loin d'être un secteur isolé, elle demeure un ressort de la croissance économique de la France. L'OFCE décrypte les caractéristiques et les performances de ce secteur sont ici présentées en utilisant la nomenclature industrielle internationale et de nombreux indicateurs de la spécialisation industrielle française. Quatre changements interdépendants affectent l'industrie manufacturière contemporaine?: l'accélération du progrès technique et la tertiarisation, la fragmentation des processus de production, l'internationalisation de la production et des marchés, la financiarisation. Si toutes les économies occidentales connaissent ces transformations, la France accuse un retard relativement à ses principaux partenaires dans tous ces domaines. La politique industrielle doit donc s'attacher à mettre fin aux obstacles à la croissance des entreprises, conclut l'OFCE qui propose une boîte à outils.« L'Industrie manufacturière française », Dric OFCE, éditions La Découverte, 128 pages, 9,50 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :