Le gouvernement turc découvre l'influence des réseaux sociaux pour son image

 |   |  283  mots
Les importantes manifestations turques sur la place Taksim ont fait beaucoup de bruit cet été. Notamment sur les réseaux sociaux, où s\'organisaient les différentes actions. Alors que ces méthodes tendaient notamment à contourner la censure gouvernementale, le Wall Street Journal rapporte que le parti pour la justice et le développement (AKP), actuellement au gouvernement turc, a organisé sa riposte et formé une équipe de 6000 volontaires destinés à être les « représentants » du gouvernement sur les réseaux sociaux. Plus de représentants dans les villes où les protestations anti-gouvernementales ont été les plus importantesLe gouvernement turc n\'a pas souhaité communiquer le nom des 6000  « représentants » sur les réseaux sociaux, dans le but de protéger leur vie privée. Près de 900 districts auront leurs propres représentants sur les réseaux sociaux et ils seront plus nombreux dans les villes où les protestations anti-gouvernementales ont été les plus importantes et où les réseaux sociaux sont le plus utilisés : 1000 volontaires seront chargés de la seule ville d\'Istanbul, 600 d\'Ankara et 400 d\'Izmir. Le gouvernement a expliqué vouloir partager informations et photographies, sur Facebook et Twitter mais aussi sur Youtube ou Instagram. « Courtiser les citoyens et combattre les critiques »Alors que des citoyens avaient été placés en garde à vue suite à des tweets durant les manifestations cet été, l\'AKP affirme maintenant vouloir « courtiser les citoyens et combattre les critiques » sur les réseaux sociaux. Ils visent ainsi à diffuser une image positive du gouvernement et à corriger la désinformation que répandrait l\'opposition. Il semblerait par ailleurs que l\'AKP se prépare également à utiliser ces réseaux sociaux lors des prochaines élections.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :