L'argent responsable prépare son forum

 |   |  455  mots
forum de l'économie responsableLe thème de « l'argent responsable » choisi il y a trois ans par les organisateurs était prémonitoire. Un an après la faillite de la banque Lehman Brothers, cette réflexion d'après-crise dans le cadre du World Forum Lille qui se tiendra du 19 au 21 novembre rencontre apparemment un vrai besoin : plus de 4.000 personnes y sont attendues. Créé en 2007 à l'initiative de l'association d'entreprises du nord de la France baptisée Alliances qui réunit notamment des groupes comme Auchan, Toyota, 3 Suisses, EDF, IBM, La Mondiale ou le Crédit Mutuel Nord Europe, ce forum mondial de l'économie responsable se veut un lieu d'échanges d'expériences. Il est soutenu aux deux tiers par des financements privés et un tiers par les collectivités publiques (ville de Lille, conseil régional, etc.).« Nous procédons par l'exemple et nous voulons essayer de rendre ces exemples contagieux », explique Philippe Vasseur. Cet ancien député et ministre préside depuis 2005 le réseau Alliances et depuis sa création le World Forum Lille. Il est par ailleurs président du Crédit Mutuel Nord Europe. « Il existe des pratiques meilleures que d'autres. Nous voulons présenter des modèles afin que chacun puisse suivre celui de son choix ». Cette année parmi les 20 % d'intervenants français, le forum accueille notamment Maurice Levy de Publicis et Gérard Mulliez, fondateur du groupe Auchan (Décathlon, Leroy-Merlin). « Ce groupe compte 15 % d'actionnaires salariés, et pratique une politique de salaires limitant les écarts », commente Philippe Vasseur. L'expérience des Caisses d'épargne en matière d'étiquetage « responsable » de ses produits financiers sera présentée par François Pérol. intervenants étrangersL'objectif est de privilégier les démarches concrètes et le brassage des cultures car 80 % d'intervenants viennent de l'étranger notamment du Japon, de Thaïlande, du Mexique ou du Canada sur des sujets comme la juste rémunération, la microfinance ou les fonds souverains. « Nous pouvons avoir une approche de la finance qui soit différente, nous présentons une palette de solutions possibles », indique Philippe Vasseur qui défend le principe d'une « économie de marché régulée dans laquelle chaque entreprise prend ses responsabilités ». Créé à l'origine pour quatre ans, ce forum a déjà traité de la diversité et l'égalité des chances dans l'emploi, de la gestion des ressources planétaires et conclura son premier cycle l'année prochaine. « Nous travaillons déjà à la rédaction d'un manifeste de l'entreprise responsable que nous voudrions faire signer par un maximum de dirigeants », indique Philippe Vasseur avant d'ajouter « nous savons déjà que le World Forum va continuer car notre initiative fédère ». Séverine Sollie

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :