Des produits obligataires pour prendre le relais des monétaires

 |   |  383  mots
fondsAvec un taux du marché monétaire (Eonia) à 0,33 %, les fonds monétaires ne sont plus à même de délivrer de la performance. Début 2010, certains d'entre eux, compte tenu des frais de gestion et des droits prélevés, devraient afficher une performance négative. Pour les remplacer, les banques proposent des produits classiques comme les livrets dont les rendements sont eux aussi déclinants et les produits d'assurance-vie en euros ou multisupport. C'est le cas par exemple de la Société Généralecute; Générale. Pour les particuliers qui cherchent une alternative innovante, mais ne sont pas prêts à investir dans les actions, plusieurs sociétés de gestion offrent des produits de gestion adaptés à un contexte de marché incertain et à des taux d'intérêt faibles.Ces produits investis, la plupart du temps dans des titres obligataires, ont pour objectif de délivrer une performance supérieure voire bien supérieure au taux du marché monétaire. limiter les risquesLe fonds Target Return de la société britannique Threadneedle a pour but d'offrir une performance correspondant au taux Euribor 3 mois plus 3 %, soit environ 4 % de performance annuelle. Il est composé de deux grands blocs : 90 % du portefeuille est investi dans des obligations d'État de la zone euro, ce qui permet de sécuriser le portefeuille ; les 10 % restants sont investis dans différentes stratégies obligataires à partir d'instruments financiers comme des futures afin de générer le supplément de performance. « L'objectif du fonds Target Return est de délivrer une performance régulière et de limiter les risques portés par le portefeuille », explique Philippe Sabbah, directeur général de Threadneedle France.Dans le même ordre d'idée, Natixis AM propose Natixis Obli Opportunités 12 mois dont l'objectif est d'obtenir une performance supérieure de 75 points de base nette de frais à celle de l'Eonia, capitalisé sur une durée de placement recommandée de 12 mois. Sa méthode là encore consiste à tirer profit des opportunités des marchés obligataires et monétaires. Le fonds peut jouer sur la courbe des taux d'intérêt ou effectuer des arbitrages entre titres. Il s'agit donc d'une gestion très active, mais qui repose sur une sélection de titres les mieux notés.Rachel Montero

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :