En bref

 |   |  102  mots
Le groupe français Alstom entre sur le marché de l'énergie solaire en souscrivant, à hauteur de 55 millions de dollars, à l'augmentation de capital de 150 millions de dollars lancée par la société américaine BrightSource Energy. Cette entreprise, implantée aux États-Unis, en Israël et en Australie, est spécialisée dans les centrales thermiques solaires à tour. Elle a récemment obtenu des commandes, pour un total de 2.600 mégawatts, émanant de PG&E et Southern California Edison, les deux principaux électriciens californiens. Elle prévoit de construire, dans ce cadre, 14 centrales solaires dans le sud-ouest des États-Unis d'ici à 2016.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :