Aviva Investors France vise les institutionnels

 |  | 328 mots
Lecture 2 min.
En octobre 2008, Éric Duval de La Guierce, ancien patron d'Aviva Investors France, filiale d'Aviva France, affichait comme objectif de développer la gestion pour compte de tiers, notamment auprès des institutionnels, puisque, à cette époque, elle représentait à peine 5 % des 72 milliards d'encours gérés. Aujourd'hui, Jean-François Boulier, son successeur, tient le même discours. « Nous avons de grandes ambitions sur ce segment de clientèle », a-t-il déclaré au cours d'un point presse.équipes renforcéesÀ fin juin 2009, la filiale française de gestion d'actifs de l'assureur gérait 75,2 milliards d'euros essentiellement pour le compte de sa maison mère et seulement 4 milliards d'euros l'étaient pour des institutionnels. C'est cette part qu'Aviva Investors France souhaite développer pour atteindre les 10 milliards d'euros à un horizon de trois ans. Pour cela, elle a renforcé ses équipes commerciales, marketing, de services aux clients avec l'arrivée de quatre personnes en 2009 et annonce qu'elle en embauchera autant cette année. Les résultats sont au rendez-vous puisqu'elle affiche une collecte nette de 2,1 milliards d'euros l'an passé auprès des clients tiers. Elle s'est aussi renforcée sur la gestion du risque, la conformité et les fonctions supports. Par ailleurs, pour séduire les institutionnels, la société de gestion mise sur le développement du « cross selling » en Europe et entend profiter des expertises du groupe en matière de gestion. Parmi elles, River Road Asset Management, spécialiste des actions américaines et dernière acquisition en date de l'assureur.Mais la principale difficulté pour une société de gestion filiale d'assureur est justement de s'émanciper de sa maison mère. C'est pour cela que « nous voulons faire connaître et reconnaître notre expérience et nos performances en tant que gérant d'actifs », indique Jean-François Boulier. Et Corinne Duperry, responsable du développement d'Aviva Investors France, d'ajouter : « En se développant auprès des clients tiers, nos relations avec notre actionnaire évoluent. » T. S.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :