Oracle remporte sa bataille judiciaire face à SAP

Le verdict du tribunal fédéral d'Oakland, en Californie, a résonné comme une gifle pour SAP. Dans le procès qui l'opposait au géant Oracle, l'éditeur allemand de logiciels professionnels, numéro un mondial du secteur, a été condamné à verser 1,3 milliard de dollars à son challenger américain, pour violation de propriété intellectuelle. La sentence prononcée par les jurés est très supérieure à l'amende de 40 millions de dollars à laquelle s'attendait SAP, qui avait reconnu les faits. Ceux-ci ont été perpétrés par une ancienne filiale du groupe, TomorrowNow. Basée au Texas, celle-ci a piraté des milliers de logiciels Oracle, entre 2005 et 2008, s'arrogeant ainsi des revenus qui auraient dû échoir au groupe dirigé par Larry Ellison. Reste que la messe n'est pas totalement dite pour SAP. D'une part, le juge du tribunal fédéral peut décider de réduire le montant de l'amende infligée par les jurés. D'autre part, SAP a la possibilité de faire appel de sa condamnation. Mais, au-delà du 1,3 milliard de dollars de dommages et intérêts, sans impact sur les objectifs de résultats de SAP selon le groupe, les analystes de la banque UBS redoutent d'ores et déjà les conséquences du verdict sur l'image de SAP aux États-Unis. Mû par un élan de patriotisme, le secteur public américain pourrait en effet décider de privilégier Oracle, dans le cadre de ses investissements informatiques. La victoire de Larry Ellison n'est pourtant pas complète. Le patron d'Oracle avait prétendu que Leo Apotheker, ancien président de SAP et aujourd'hui à la tête de HP, était au courant des agissements de TomorrowNow. Mais le tribunal fédéral n'a pas été en mesure de prouver cela. C. L.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.