Les maigres résultats du dialogue sino-américain

 |   |  343  mots
La crise de la Corée du Nord a dominé une grande partie des deux journées de discussions sino-américaines qui ont pris fin mardi soir. Lors de la conférence de presse finale, Hillary Clinton, qui se rend mercredi à Séoul, a insisté sur le fait que la Chine comprenait la gravité de la situation et « était attachée à la sécurité régionale et à la dénucléarisation de la Corée du Nord ». De son côté, la Chine refuse encore de condamner publiquement la Corée du Nord, accusée d'avoir coulé la corvette militaire Cheonan en mars dernier. Les États-Unis ont besoin du soutien de la Chine - principal allié de Pyongyang -pour imposer des sanctions internationales à la Corée du Nord. La Chine ayant appelé une nouvelle fois à la modération, les analystes ne s'attendent pas à ce qu'elle lâche son allié.Hillary Clinton a aussi évoqué des avancées sur le dossier iranien. La secrétaire d'État américaine a rappelé au passage que Pékin et Washington avaient rédigé ensemble une grande partie des annexes de la résolution du Conseil de sécurité qui imposerait des sanctions au régime de Téhéran pour le développement de son programme nucléaire. Sur les dossiers économiques, le secrétaire d'État au Trésor, Timothy Geithner, soucieux de ménager la Chine, est resté très prudent sur la question du yuan indexé au dollar depuis mai 2008, se contentant de préciser dans un communiqué que « le choix de la Chine sur la date d'une réévaluation lui appartenait ». Il a préféré mettre l'accent sur l'accès au marché chinois des entreprises américaines. « Les entreprises américaines veulent sentir qu'elles peuvent être sur un pied d'égalité avec les entreprises chinoises », a martelé Tim Geithner. « Nous avons réussi à nous mettre d'accord sur une liste de principes et les parties doivent bientôt se réunir autour de la table pour en discuter. » Virginie Mangin, à Pékin

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :