L'idée de taxer les banques se propage

Ben Bernanke, Mervyn King, George Soros? De nombreuses voix, et non des moindres, sont favorables à l'idée de faire payer aux banques les risques qu'elles font encourir à la collectivité. Notamment au travers de leurs activités de marché, considérées comme spéculatives et servant pour l'essentiel les intérêts d'une poignée de traders. Certains jugent que les grandes banques américaines doivent leurs bénéfices aux aides gouvernementales. Aux États-Unis, le patron de la Fed a évoqué la possibilité de taxer le capital des plus grosses sociétés financières. À Paris, une proposition de loi visant à instaurer un impôt supplémentaire de 10 % sur les profits des établissements bancaires a été votée vendredi à l'Assemblée. pages 4, 16, 24 et éditorial page 8

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.