Ce prodige de 17 ans vend son application à Yahoo ! pour 30 millions de dollars

 |  | 399 mots
Lecture 2 min.
Si, on peut être sérieux quand on a 17 ans. Nick D\'Aloisio en est une preuve. Ce Britannique fait la Une du Financial Times ce mardi, grâce à une affaire en or: il a vendu son application à Yahoo!. Montant de la transaction, selon le quotidien financier: 30 millions de dollars (23,2 millions d\'euros). Ce service, baptisé Summly, résume automatiquement des articles d\'information afin que leur contenu s\'adapte aux petits écrans. L\'application fonctionne grâce à un algorithme qui génère des textes ressemblant au langage naturel. Il est possible de choisir ses sources préférées, de faire des recherches par thèmes, mots-clés et bien sûr de partager le tout sur les réseaux sociaux. L\'application conçue pour les mobiles iPhone a déjà été téléchargée 1 million de fois et a été sélectionnée par la marque à la Pomme parmi les meilleures applications en 2012.Autodidacte, le jeune britannique dit avoir appris le codage informatique à l\'âge de douze ans.Sur le blog de Summly, il raconte comment est née l\'idée de cette application. \"En 2011 [il était alors agé de 15 ans], je révisais des examens (...) Je continuais à cliquer sur des sites qui, finalement, ne contenaient pas l\'information que je cherchais. Je me suis demandé pourquoi il n\'y avait pas une meilleure manière pour que les gens puissent prévisualiser l\'information avant de s\'y plonger plus profondément\", écrit-il.\"Ma génération ne s\'intéresse pas à l\'information autant qu\'elle le devrait\"Ensuite, l\'adolescent décide d\'étudier le traitement automatique du langage naturel et la traduction automatique. Il créé d\'abord un prototype de site qui produit des résumés d\'articles à partir de l\'URL de la page à synthétiser. En novembre 2012, Nick d\'Aloisio lance officiellement son application destinée à résumer des articles de journaux en ligne pour les mobiles. Sa motivation?  \"L\'information est vraiment importante! Et je crois que ma génération ne s\'y intéresse pas autant qu\'elle devrait\", est-il expliqué sur son blog.Cette application a pu être produite grâce au soutient financier d\'Horizons Ventures, le fonds d\'investissement du milliardaire hong-kongais Li Kashing. Quant à Nick d\'Aloisio, il travaillera pour Yahoo! à Londres tout en poursuivant ses études.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :