La Dacia Logan est-elle toujours une voiture à bas coûts (salariaux) ?

 |   |  549  mots
Pays à bas coûts salariaux, la Roumanie, paradis des Dacia Logan et Sandero de Renault ? Alors que les négociations pour le renouvellement de la convention collective, et notamment le volet salarial, battent leur plein chez Dacia, la question mérite d\'être posée. Selon les médias locaux, le salariés de la filiale roumaine à bas coûts de Renault demandant en effet des hausses de salaires de...25%. \"Depuis 2008, les salaires chez Dacia ont presque doublé\", affirme-t-on chez Renault. Dans l\'usine de Pitesti ils ont \"progressé de 18,3% en  2009, 22,3% en 2010, 11,3% en 2011, 9,2% en 2012\",  explqiue le constructeur français, compte-tenu d\'une forte inflation. Il y a cinq ans, les salaires moyens ouvriers étaient dans un rapport de 1 à 7 entre la Roumanie et la France. Aujourd\'hui, le différentiel s\'est singulièrement réduit. Il se situe désormais dans un rapport de 1 à 3 ! Actuellement, et en attendant de nouvelles hausses au terme du cycle de négociations, un salarié chez Dacia touche en moyenne 3.700 lei par mois (en brut), soit 840 euros, contre 2.500 euros  pour son homologue en France. Certes, le coût salarial comprend aussi des charges, plus lourdes en France qu\'en Roumanie. Et, chez les sous-traitants locaux, les salaires demeurent  inférieurs à ceux de Dacia. Il n\'empêche.Grève la semaine dernièreEn pleines négociations sur la convention collective, un mouvement de grève avait démarré mercredi dernier dans l\'usine de Pitesti.  Le mouvement, que Renault quailifie de \"spontané\", a fait perdre \"plus de mille voitures en production\". En fait, le manque à produire est plus élevé que ça, puisque les rythmes journaliers portent sur 1.400 unités. Or, la production a été arrêtée presque une journée et demie. Un \"millier de personnes dans chacune des trois équipes de production journalières étaient partie prenante à ce mouvement\".  Au total, sur l\'ensemble du site, il y a eu \"20% de grévistes\", souligne une porte-parole de Renault. Le SAD, syndicat unique, s\'était  toutefois désolidarisé des participants à la grève.Plus d\'un million cette annéePitesti, qui emploie en tout 12.000 personnes dans la fonderie, la fabrication de moteurs, boîtes de vitesses, trains roulants, le ferrage et l\'assemblage de véhicules, produit les fameuses Dacia Logan, Sandero, Duster, de bas de gamme. Des  Dacia sont aussi produites au Maroc, où les salaires sont... nettement plus bas qu\'en Roumanie. Ailleurs dans le monde, les véhicules de la gamme \"Entry\" sont produits et vendus sous le logo Renault (Russie, Amérique du sud, Iran...). Le groupe Renault a vendu l\'an dernier 953.000 véhicules de cette gamme (+17%), dont 360.000 sous la marque Dacia.  Ces modèles pris ensemble représentent 37% des ventes totales du groupe de Boulogne-Billancourt. Logan et Sandero, qui viennent d\'être renouvelées, sont un succès, tout comme le 4x4 Duster. En revanche, le monospace Lodgy, lancé l\'an passé et fabriqué à Tanger (Maroc), constitue pour le moment un semi-échec. Il s\'en est vendu 30.000 à peine l\'an dernier dans le monde, contre 300.000 Sandero et Duster, 320.000 Logan. Le groupe Renault compte vendre plus d\'un million de véhicules \"Entry\" cette année. Les Dacia sont notamment très prisées en France, où 84.000 unités ont été immatriculées en 2012.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :