Nette rechute à la Bourse de Paris

 |   |  259  mots
la SéanceLe CAC 40 est repassé hier sous la barre des 3.800 points. À la clôture, l'indice parisien perdait 1,68 % à 3.744,45 points. Dans le sillage du recul des prix du pétrole, les valeurs pétrolières et parapétrolières ont terminé dans le rouge. Technip, le plus fort recul de l'indice, abandonne 4,77 %. Le groupe a pourtant annoncé avoir remporté un contrat de 200 millions d'euros en Norvège. Total a cédé 1,11 %, CGG Veritas 2,27 % et Bourbon 4 %. rumeursLes valeurs bancaires ont également terminé en forte baisse, sur fond d'information du « Monde » affirmant que le Crédit Agricolegricole réfléchirait à une union à trois avec Groupama et Société Généralecute; Générale. Information démentie par Société Généralecute; Générale et Crédit Agricolegricole. Le secteur a aussi souffert de rumeurs d'une gigantesque augmentation de capital de 45 milliards de dollars par Bank of America. Natixis chute de 6,49?%. Dexia cède 4,5?% Crédit Agricolegricole 4,77?%, Société Généralecute; Générale 2,86?% et BNP Paribas 3,7?%. Heureusement, la séance enregistre quelques bons résultats. Hors CAC 40, SEB s'adjuge 3,5?%. Le titre profite des résultats trimestriels supérieurs aux attentes annoncées par le suédois Electrolux. Le géant de l'électroménager a dégagé un bénéfice de 5,74 couronnes suédoises par action, contre 2,92 couronnes attendu. Toujours hors CAC 40, le laboratoire Boiron bondit de 7,86?%. Le groupe a publié une hausse de 22,7?% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre. À noter que l'euro repasse sous la barre des 1,5 dollar aux alentours des 1,49 dollar. Diane Lacaze? 1,68 %

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :