Comment Bruxelles veut doper

Michel Barnier doit proposer ce mercredi à Bruxelles un « pacte pour le marché unique ». « Si le marché intérieur, avec ses 500 millions de consommateurs et ses millions de PME, fonctionne mieux, nous pouvons trouver en nous- mêmes 1 ou 2 points de croissance en plus », expliquait récemment le commissaire européen à « La Tribune ». Pour que ce marché fonctionne mieux, il « suffit » de faciliter les échanges entre Européens en supprimant certaines barrières. Cela paraît simple. Sauf que pour arriver à ce « grand marché », il aura fallu la bagatelle de 1.400 directives. Le plan de relance de Michel Barnier, concocté avec neuf de ses collègues commissaires, n'a pas échappé à cette inflation. Alors qu'il comptait, à l'origine, mettre une trentaine de propositions sur la table, le Savoyard en présentera finalement cinquante. Certaines sont déjà dans les tuyaux, d'autres devront être introduites prochainement pour être toutes mises en oeuvre pour le 20e anniversaire du Marché unique, fin décembre 2012. catalogue de mesuresParmi ces mesures : une meilleure coordination des politiques fiscales, une révision fondamentale du système TVA, la révision des directives comptables, l'amélioration du brevet européen, la suppression de certaines entraves au commerce électronique, la lutte contre la contrefaçon et le piratage, la mise en réseau des bourses régionales pour les PME, l'amélioration de la transparence des frais bancaires, ou encore la reconnaissance des qualifications professionnelles.Paradoxalement, alors que le marché intérieur paraît plus nécessaire que jamais, il n'a jamais été aussi impopulaire. Mario Monti, auteur d'un rapport sur le Marché unique, explique ce désamour par sa fragmentation et par la crainte des citoyens qu'il porte atteinte aux régimes sociaux et aux services d'intérêt général. Ce programme de travail, qui se veut un véritable « pacte » et pas seulement un catalogue de mesures, vise donc à « retirer les obstacles auxquels les citoyens sont confrontés » et à « rétablir la confiance dans l'économie ».

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.