Le groupe de presse turc Dogan cherche un partenaire

Aydin Dogan, le patron du plus grand groupe de média turc, Dogan, a annoncé sa volonté de faire entrer un partenaire, probablement étranger, dans le holding, ou de céder une partie des actifs du groupe. S'il en est arrivé là, c'est qu'il est aux prises avec le fisc, qui lui réclame l'équivalent de 2,5 milliards d'euros. Pour Dogan, il s'agit de représailles de la part du gouvernement islamo-conservateur. Via ses journaux et ses télévisions, Dogan a fait état d'une affaire de fraude, impliquant le parti au pouvoir. Alors que l'affaire fait couler beaucoup d'encre en Turquie, le Premier ministre, Recep Tayyip Erdogan, a assuré que l'administration fiscale turque était indépendante de toute influence politique.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.