Une solution ? Moins de bonus

La Banque d'Angleterre est progressivement en train de devenir le pire ennemi des banquiers. Soulignant les difficultés de financement des banques, elle propose une solution ? partielle ? toute simple : baisser les bonus et les dividendes, plutôt que de réduire les prêts aux consommateurs, comme le menacent les banques. Elle estime que les banques pourraient dégager 10 milliards de livres (12 milliards d'euros) si elles ramenaient leur niveau de rémunération à la moyenne d'avant crise, tout en laissant les dividendes au niveau de 2009.La Banque d'Angleterre souligne au passage cette anomalie. Entre 2005 et 2007, le ratio salaires/revenus des banques britanniques était de 23 %. En 2008, malgré la crise, il a augmenté à 30 %, avant de redescendre à 26 % en 2009. Revenir à la proportion d'avant la crise permettrait donc d'économiser de l'argent. E. A.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.