Un pain ? : le pain aux noix de Grenoble

 |  | 196 mots
Lecture 1 min.
Apparu dans les Alpes il y a ­ plusieurs ­siècles, le pain au noix s'est progressivement propagé dans tout le reste de l'Europe. Aujourd'hui, un grand nombre de boulangers le fabriquent encore en Isère. Et pour cause?: la noix de Grenoble possède une AOC depuis 1938 et une AOP depuis 1996. Issu d'une famille de boulangers, le chef étoilé Christophe Aribert le prépare lui-même. « Il se marie très bien avec le saint-marcellin, du fait de l'amertume douce de la noix qui rappelle celle de ce fromage », explique-t-il, avant de dévoiler les ingrédients nécessaires?: 500 g de farine type 55 et 500 g de farine complète bio, 600 à 650 g d'eau, un demi-litre de bière, 70 g de beurre, 40 g de levure, 20 g de sel, une pincée de sucre, 150 g de noix concassées et 50 g de raisins de Corinthe. « Après avoir tout mélangé et laissé lever plus de une heure, je façonne de petites boules que je refais lever environ 30 minutes, avant de les cuire dans un four humide à 200 °C. » De quoi former une croûte croustillante et colorée qui fait le régal de ses convives. M.. B.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :