Instituts hospitalo-universitaires : six candidats retenus

 |   |  298  mots
Après les laboratoires d'excellence et les pré-sélections pour les initiatives d'excellence vendredi (« La Tribune » du 28 mars 2011), c'est au tour des instituts hospitalo-universitaires (IHU) d'être dévoilés ce mercredi dans le cadre du Grand emprunt. Destiné à distinguer 5 à 10 « fleurons de la recherche biomédicale » conciliant la triple fonction de soins, de recherche et de formation afin de mieux valoriser la recherche clinique (des super CHU en quelques sortes), comme le préconisait en 2010 le rapport Marescaux, l'appel à projet couronne six IHU.Selon nos informations, sont lauréats : l'institut de rythmologie et de modélisation cardiaque au CHU de Bordeaux (université Bordeaux 2), porté par le professeur Michel Haïssaguerre ; l'institut en maladies infectieuses au CHU de Marseille (université de la Méditerranée) ; l'institut de neurosciences translationnelles du pôle Sorbonne Universités (Paris 6) à la Pitié-Salpêtrière ; l'institut de cardiologie-métabolisme-nutrition de Paris 6 à la Pitié-Salpêtrière ; l'institut des maladies génétiques de Paris 5 à Necker (projet porté par le Pr Alain Fisher) ; et enfin l'institut de chirurgie mini-invasive au CHU de Strasbourg, coordonné par l'Ircad. Cette structure privée (à 97,5 %), créée par Jacques Marescaux en 1994 pour valoriser la recherche contre le cancer a toujours fait figure de favorite.Quelques déçusDix-neuf candidats ayant postulé, les déçus seront nombreux, à commencer par Lyon, qui avait déposé deux dossiers. La concentration de trois IHU à Paris ne manquera pas non plus d'attiser les critiques. Mais selon plusieurs sources, les très bons dossiers non sélectionnés seront tout de même soutenus, sur le modèle des « campus prometteurs » de l'opération campus.Les six lauréats se partageront une dotation en capital de 850 millions d'euros, dont 80 % seront non consommables (seuls les intérêts produits pourront être dépensés). Clarisse Jay

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :