Go Sport et Sport 2000 vont faire leurs achats en commun

ticles de sportBientôt, Nike aura un seul interlocuteur pour vendre ses collections à Go Sport et Sport 2000. Les deux enseignes concurrentes ont créé hier une centrale d'achats commune « International Sports Retail Development ». Détenue à 50-50, cette structure pilotée par deux directeurs de négociation (Chrystelle Gauthier de Sport 2000 et Max Ackerer de Go Sport) achètera les collections des grandes marques internationales comme Adidas, Nike ou Salomon. « Elle sera chargée de nos relations commerciales avec nos 60 fournisseurs communs, générant plus de 70 % de notre chiffre d'affaires », précisent Jean-Paul Onillon, directeur opérationnel de Sport 2000, et François Neukirsch, directeur général de Groupe Go Sport.« alternative crédible »Les deux challengers de Décathlon, numéro un du marché en France grâce à ses propres marques, veulent disposer d'une plus grande puissance d'achat pour mieux négocier les tarifs de marques internationales de sport et baisser leurs prix en magasin afin de mieux résister au leader. Cette structure dispose d'un siège à Genève. Le choix de la Suisse ne serait pas dicté par sa fiscalité, mais par sa vocation internationale. Cette structure d'achats alimentera 1.200 magasins répartis dans 10 pays. Parmi eux, figurent la France et la Pologne, marchés où les deux enseignes ferraillent contre Décathlon. « Ensemble nous bâtirons une alternative puissante et crédible aux marques de distributeurs », affirment Jean-Paul Onillon et François Neukirsch. Et il ne s'agirait aucunement d'une première étape avant un rapprochement des deux enseignes, assurent-ils. Juliette Garnie

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.