Malte retarde le poker en ligne en France

L'ouverture du poker en ligne à la concurrence prend du retard. Selon nos informations, Malte, paradis fiscal des opérateurs de jeux en ligne, a fait des observations à la Commission européenne, bloquant ainsi la validation du décret par Bruxelles et donc sa parution. Malte remet notamment en cause l'exigence d'un site en .fr, la remise à zéro des compteurs, la fermeture des tables de jeu aux joueurs étrangers, les champs de l'ouverture du poker. Si la commission rejette les observations de Malte, le décret sera probablement publié le 27 juin. En attendant, un risque juridique pèse donc sur ces jeux d'argent. Sans attendre, l'Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel) délivrera quand même les agréments, tout en interdisant aux sites de se lancer avant la publication du décret. Ce qui risque de mettre certains dans de drôles de situation. à l'image d'Everest Poker (Betclic), qui fait partie des premiers opérateurs à avoir demandé une licence et qui pourrait ainsi la recevoir dès la semaine prochaine. Or, le site qui fait déjà jouer des clients français est de facto dans l'illégalité. Mais tant que les agréments n'étaient pas délivrés, il bénéficiait comme tout le monde d'une période de tolérance. Coupera-t-il toutes ses activités françaises entre l'obtention de la licence et la publication du décret, au risque de rater son entrée sur le marché ? Une chose est sûre. L'armistice gouvernementale est bientôt terminée. à l'Arjel, on assure qu'il y aura « des officiers de police judiciaire » pour surveiller tous ceux qui contreviennent à la loi. En installant l'Autorité, le ministre du Budget François Baroin a demandé à ce que des procédures soient lancées dès le début de la Coupe du monde. Sandrine C

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.