Les femmes experts-comptables postulent pour être administrateurs

 |   |  415  mots
Copyright Reuters
La parité va se développer dans les conseils d'administration. En lançant une association, les femmes diplômées expert-comptable sont candidates.

Avec la loi du 23 juillet 2010 sur les réseaux consulaires, les experts-comptables peuvent être administrateurs de sociétés. Une disposition encore très mal connue par les dirigeants d'entreprise souvent à la recherche de compétences pour renforcer la diversité de leur conseil d'administration. Une opportunité pour les femmes diplômées expert-comptable. C'est pourquoi le Conseil Supérieur de l'Ordre des experts-comptables (CSOEC) vient de lancer l'Association des femmes diplômées expert-comptable administrateurs de sociétés. « Par notre diplôme, nous avons la compétence pour être administrateur de société », a déclaré le 22 novembre 2010 Agnès Bricard, vice-présidente du CSOEC et présidente de l'association.

Aujourd'hui, cette profession du chiffre (qui représente 19.000 personnes) compte environ 4.000 femmes. L'association a adressé un courrier à chacune d'entre elles pour leur proposer d'adhérer. Une enquête sera lancée afin de mieux connaître le paysage fénimin dans la profession. Sont-elles à la tête d'un cabinet ou salariées? Pour celles qui le souhaitent, une formation sera prévue, en partenariat avec l'Institut français des administrateurs (IFA), qui propose un certificat d'administrateur de société. L'assocation sera aussi un lieu d'échanges sur les meilleures pratiques entre ses membres.

Pour développer la parité dans leur conseil d'administration, les dirigeants d'entreprise vont être intéressés au premier chef par cette nouvelle association. D'autant que la proposition de loi des députés Jean-François Copé et Marie-Jo Zimmermann, en cours d'examen au Parlement, fixe à 40 % la présence des femmes dans les conseils d'administration. Un regard féminin peut parfois lever certains non-dits lors de discussions entre administrateurs.

Visibilité

« Les femmes diplômées expert-comptable sont un levier de valeurs, a insisté Marie-Ange Andrieux, co-présidente de l'association. Il y a encore beaucoup de chemin à faire, car seulement 15 % des administrateurs de sociétés du CAC 40 sont des femmes ». L'association entend viser tout type de sociétés : les grandes groupes, les entreprises à taille intermédiaire et les PME. L'un des atouts de l'expert-comptable est de jouer la carte de la proximité avec de nombreuses entreprises clientes.

« L'assocation va également donner une visibilité aux femmes diplômées expert-comptable », n'a pas caché Agnès Bricard. Fondatrice de l'association Forces Femmes, Véronique Morali, inspecteur général des finances, a accepté d'apporter son soutien à cette initiative. Les magistrates de la Cour des comptes diplômées expert-comptable pourraient rejoindre la nouvelle association. Deux mille femmes sont espérées d'ici 2012.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :