Allianz se positionne en leader incontesté du marché européen

 |   |  426  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : BLOOMBERG NEWS)
L'année 2010 a été l'une des plus performantes de l'histoire de l'assureur, qui reste prudent pour 2011 à cause du nouveau cadre réglementaire.

Allianz conforte sa place de numéro un de l'assurance en Europe. L'Allemand vient d'annoncer qu'il avait engrangé 5,05 milliards d'euros de bénéfices en 2010, soit 20,1 % de plus que l'année précédente. Allianz a par ailleurs précisé qu'il s'agissait du troisième exercice le plus profitable de son histoire. Une situation qui contraste particulièrement avec celle de son meilleur ennemi, l'assureur français Axa. La semaine dernière, ce dernier a publié un résultat net de « seulement » 2,75 milliards d'euros, en baisse de 24 %.

La domination sur l'année 2010 du groupe allemand s'étend même hors d'Europe. Outre-Atlantique, le géant Metlife a réalisé 1,93 milliard d'euros de bénéfice net en 2010. Les résultats d'AIG doivent être publiés ce jeudi après la clôture de Wall Street. Les autres poids lourds du secteur, China Life et Japan Post Insurance publieront leurs résultats plus tard. Il faudra donc attendre le printemps pour savoir si Allianz a dominé le monde de l'assurance en 2010.

« Notre chiffre d'affaires est le meilleur de notre histoire et nous ne nous attendions pas à un résultat opérationnel aussi performant », a déclaré Michael Diekmann, le patron du groupe. Le bénéfice opérationnel atteint 8,2 milliards d'euros (+ 17 %), un résultat supérieur aux prévisions du groupe lui-même. Allianz a notamment bénéficié d'effets de change favorables de quelque 500 millions d'euros. Quant à l'activité, elle a progressé de 9,3 % à 106,5 milliards d'euros. « Toutes nos divisions ont contribué au bénéfice », a souligné Michael Diekmann. L'assurance-vie et santé, premier métier du groupe représente 53,6 % de l'activité (+12,5 %). La marge sur les nouvelles affaires est passée de 1,7 % à 2,2 %, dans la lignée des acteurs du marché qui privilégient les contrats les plus rentables. L'assurance dommage (41 % de l'activité du groupe), de son côté, progresse de 3,2 %. Le ratio combiné d'Allianz s'élève à 97,2 % malgré les catastrophes naturelles.

Optimisme pour 2011

Pour 2011, Michael Diekmann se dit « optimiste. (...) Nous prévoyons pour l'exercice en cours un bénéfice opérationnel de 8 milliards d'euros, à 500 millions d'euros près en raison d'incertitudes ». Le président d'Allianz redoute les conséquences du nouveau cadre réglementaire Solvency 2, qui doit entrer en vigueur en Europe en 2013. « Les exigences en fonds propres pourraient rapidement augmenter, entraînant des coûts plus élevés et rendant certains produits non attractifs, notamment dans l'assurance-vie en Allemagne », a estimé Michael Diekmann. Pour lui, tant que les détails du nouveau cadre ne seront pas connus, le groupe ne pourra pas s'engager « dans de grandes acquisitions ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :