« Aujourd’hui, nous ne nous connectons plus. Nous sommes connectés. »

25 ans après la généralisation d’Internet et dix ans après la naissance des réseaux sociaux, l’édition d’avril 2014 du baromètre de la confiance de La Poste réalisée par TNS Sofres dresse une photographie saisissante de la pénétration d’internet dans la vie des Français. Instructif.
(Crédits : Reuters)

25 ans après la généralisation d'Internet et dix ans après la naissance des réseaux sociaux, l'édition d'avril 2014 du baromètre de la confiance de La Poste réalisée par TNS Sofres dresse une photographie saisissante de la pénétration d'internet dans la vie des Français. Instructif.

Nathalie Andrieux, Directrice Générale Adjointe du Groupe La Poste en charge du Numérique, est la première surprise de la rapidité et de l'ampleur de la pénétration d'internet en France. 25 ans après la généralisation d'Internet et dix ans après la naissance des réseaux sociaux, l'édition d'avril 2014 du baromètre de la confiance de La Poste réalisée par TNS Sofres démontre point par point, la relation des Français avec le numérique.

« Le résultat est sans ambiguïté. 8 Français sur 10 sont des internautes. Avant, on disait que l'on se connectait. Aujourd'hui c'est indéniable, nous sommes connectés. Et plus nous sommes connectés, plus nous en redemandons. »

Internet est entré dans les mœurs. Et même si les débats de ces derniers mois sur les risques d'empiètement sur la vie privée et la protection des données personnelles n'échappent à personne, les Français semblent ne plus pouvoir se passer d'internet. Et quelques soient leurs réserves, plus ils l'utilisent, plus ils en veulent.  

 

La preuve ?

9 internautes sur 10 effectuent des achats en ligne et consultent leurs comptes bancaires. 3 sur 10 stockent des documents en ligne et deux tiers possèdent un compte sur les réseaux sociaux.

Internet ? Pourquoi faire ?

Très majoritairement (96 %) des internautes se connectent à Internet depuis un ordinateur. Près d'un sur deux (45 %) consulte internet soit en déplacement [BEE1] : 37 % via un smartphone (37%), soit et 21 % via une tablette (21%). Que font-ils sur internet ? Ils envoient et reçoivent des emails (82 % le font tous les jours ou presque). 88 % achètent en ligne et 56 % font des échanges avec des particuliers. Ils sont 88 % à consulter leurs comptes bancaires et 81 % réalisent des opérations bancaires en ligne. 64 % sont inscrits à des réseaux sociaux, Facebook en tête. 34 % stockent des documents sur des espaces en ligne.

 

Avoir confiance. Ou pas.

Les débats sur la sécurité des réseaux et le secret des informations communiquées sur internet n'ont pas échappé aux Français. Personne n'est dupe.8 internautes sur 10 sont inquiets du fait que l'on puisse accéder à leurs informations et ont le sentiment qu'elles ne leur « appartiennent plus réellement ». Plus un site est connu, plus il crée de la confiance. Ceci est particulièrement vrai pour les sites marchands puisque 65 % des personnes qui achètent en ligne sur des sites marchands déclarent que le fait que le site soit connu renforce leur confiance. 61 % des internautes se disent rassurés si leurs données sont stockées en France.

"Pour le groupe La Poste, c'est une formidable opportunité. Au groupe, à l'avenir, de non seulement démontrer son expertise mais aussi, sa capacité, avec son aura de service public, et la garantie qu'il a de respecter la vie privée des concitoyens de faire valoir non seulement son expertise mais aussi à répondre au mieux aux attentes spécifiques des Français. »« La protection des données personnelles est unequestion de plus en plus sensible.C'est à la fois un enjeu public d'information et d'éducation au « bon usage » du numérique, etun enjeu demise à disposition des bons outils. La Poste, en tant que tiers de confiance, développepour cela des solutions sécurisées accessibles à tous: webmail, coffre-fort électronique, identité numérique,certification électronique..."

 

Qui sont les internautes ?

26 % ont un usage très pragmatique d'Internet (consultation de leurs comptes, achats). Il s'agit globalement de personnes plus seniors que la moyenne, plus diplômées de l'enseignement supérieur qui se connectent davantage via une tablette. 25 % utilisent Internet avant tout pour acheter et échanger avec des particuliers. Ils sont majoritairement d'âge moyen et de catégories socioprofessionnelles modestes. 22 % accèdent plus que la moyenne à Internet via leur smartphone et profitent de ses opportunités pour se faciliter la vie en mobilité. 14 % ont un usage varié et intense d'Internet et duplique l'ensemble de leurs comportements (relation, achat, gestion bancaire, stockage). En plus forte proportion que l'ensemble des internautes, ils sont d'âge moyens, issus de milieux favorisés, habitants d'Ile de France. 13 % utilisent uniquement internet pour les réseaux sociaux ; ils sont bien plus jeunes que la moyenne des internautes.

 

_____________________________

1.[BEE1] L'étude ne dit pas si c'est « en déplacement » car beaucoup de tablettes sont utilisées au domicile.

 

 

Nathalie Andrieux a rejoint le groupe La Poste en 1997, en qualité, notamment, de chef du service système d'information de pilotage. Après un passage à la direction du marketing stratégique, puis de l'innovation et des e-services, elle est nommée Directrice Générale de MEDIAPOST en 2004.

Nommée présidente en 2009, elle initie alors le projet stratégique de MEDIAPOST et développe les offres de service média grâce à la création de MEDIAPOST Publicité grâce à différentes acquisitions. Elle prend la présidence de  MEDIAPOST Communication lors de sa création en septembre 2012. Parallèlement à son actuelle fonction de Présidente de MEDIAPOST Communication, Nathalie Andrieux devient en septembre 2012 Directrice Générale Adjointe en charge du développement du numérique du Groupe La Poste. 

 

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.