Une taxe carbone à rien

Par François Lenglet, rédacteur en chef à La Tribune.

2 mn

Un impôt imbécile chasse l'autre : le gouvernement, ayant supprimé la taxe professionnelle, vient d'inventer la taxe carbone. Rappelons au contribuable oublieux et étourdi par ses congés estivaux que Michel Rocard a été chargé d'une mission par le président Sarkozy. Cette information d'apparence anodine devrait faire dresser les cheveux sur la tête de tous les Français. Dès que Rocard est à pied d'?uvre, un nouvel impôt est créé. Ou bien un grand emprunt est lancé - ce qui revient peu ou prou au même. Cette fois-ci, notre ancien Premier ministre a donné toute la mesure de sa créativité. Michel-Ange a peint la chapelle Sixtine, Michel Rocard a créé la taxe carbone.

Il s'agit d'un prélèvement qui frappera la consommation d'énergie, l'essence au premier chef. L'objectif est d'orienter les comportements des ménages et des entreprises, pour les inciter à devenir vertueux - ou verts tout court. Les règles du bon sens ordinaire cessent ici d'opérer, car nous entrons en Rocardie. Le produit de la taxe carbone sera rétrocédé aux ménages, grâce à des réductions d'impôt sur le revenu. Le montant restitué variera en fonction du lieu de résidence (pour ne pas pénaliser les ruraux), du niveau de revenu (pour ne pas pénaliser les pauvres), du nombre d'enfants (pour ne pas pénaliser les familles nombreuses)? Et peut-être aussi de l'âge, du niveau d'étude et du tour de poitrine. Ceux qui ne payent pas l'impôt devraient recevoir un chèque du Trésor public. S'il ne s'agissait pas de CO2, le terme d'usine à gaz s'imposerait comme le plus charitable pour caractériser un tel monument.

Incompréhensible, créant des effets d'aubaines, ajoutant une complexité à un système fiscal qui n'en a guère besoin, la taxe carbone risque de surcroît de ne servir à rien. Car une taxe véritablement incitative ne doit pas être compensée. Qu'elle frappe davantage les campagnards est inévitable. Qu'elle frappe davantage les pauvres est regrettable. Mais c'est aussi le cas de la TVA et du prix de la baguette de pain, pour lesquels on ne songe pas à créer de complexes tuyauteries de compensation qui sont autant d'obstacles à la croissance.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 20
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
On aimerait que, pour Rocard, impôt-cible ne soit pas français.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Rocard, au placard!!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Comme toujours, la lecture des articles de François Lenglet est un régal. Que de bon sens, que d'intelligence! Il est dommage que nos politiques ne s'en inspirent pas.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
quels effets d'aubaine ?

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
M. ROCARD avait dit qu'il souhaitait revaloriser l'investissement; où sont mes dividendes?

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
ROCARD! Au charbon!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Un edito imbécile : la compensation sera globale mais, au niveau individuel, celui qui consommera peu ou pas recevra un credit d'impot, celui qui consommera un niveau moyen ne paiera rien, celui qui consommera plus ne sera compensé que de manière par...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
astucieuse, la taxe carbone, comme la CSG : on commence petit, 17 ? la tonne, ce n'est rien à côté des TIPP, TVA et autres gabelles qu'on paie déjà. Anesthésié, le bon peuple ne réagit pas, les médias protestent énergiquement, contre quoi ? contre le...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Pour un moratoire fiscal jusqu'à la reprise économique La reprise du deuxième trimestre constitue une heureuse surprise provenant essentiellement de facteurs techniques ( notamment reconstitution de stocks et ventes de voitures s...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
La taxe carbone : eh ben encore une nouvelle taxe inadmissible pour l'ouvrier qui prend sa voiture pour aller travailler, gagner de l'argent et le dépenser dans ces besoins quotidiens sans oublier pour payer ces impôts. Au lieu de pénaliser, encore ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
il faut DIMINUER LA TAXE SUR LES CHOSES QUI NE POLLU PASplutot que taxer ce qui pollu!! poil au..

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Sénilité rime ici avec imbecillité. Moi qui fus Rocardien de coeur et Mitterandiste par obligation, Dieu que cette période est lointaine. Cumulard parmi les plus grands cumulards, puisque Rocard est ambassadeur des pôles, pourquoi ne pas l'envoyer ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
On aimerait connaître les propositions géniales de tous ceux qui s'opposent (sans la comprendre le plus souvent) à la taxe carbone. Il y a un an on lisait sur certains blogs et journaux que l'iPhone ne se vendrait pas, je crois bien que c'est les mêm...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Je commence en vraiment a détester qu'on prenne les Françaispour des moutons irresponsables tout juste bon a etre tondus. C'est bien plus simple de pondre une taxe que de trouver de vrai solutions alternative aux problème du carbone, surtout quand o...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
un tres bel article qui est une bouffée d'air contre la mode ecolotaxique , c'est pas en taxant qu'on polluera moins , en taxant on prive les gens d'economiser pour s'equiper , car s'endetter a un cout et meme des difficultées vu la crise bancaire , ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Pauvre France, une fois encore! Nos instances dirigeantes sont vraiment à côté de la plaque, loin de la réalité de notre quotidien. Trop d'énarques privilégiés, qui ne seront de toute façon pas touché, ou si peu, par les décisions qu'ils prennent ou ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
n'oublions pas la presidence europeenne qui revient à la suède de juillet à decembre et qui prône une taxe carbone europeenne ne serait pas aussi fait pour inciter les irlandais à voter "oui" au prochain referendum de novembre sur le traité de Lisbo...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Vu son âge, Michel Rocard sait qu'il ne le paiera pas longtemps 'cet impôt, et çà doit sans doute lui donner bonne conscience pour n'y avoir pas été soumis jusqu'àlors et peut-être en avoir profité pleinement voire sans vergogne. A quand un impôt sur...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
ROCARD? TAXE CARBONE ROCARD CSG ROCARD... QUOI ENCORE ? AU PLACARD ET DEFINITIVEMENT

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
de toute facon il faudra payer.mais une petite question a se qui peut me répondre.locataire HLM j ai une maison en location avec une isolation qui laisse a désiré puis je demandée "des travaux a mon organisme HLM".merci

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.