Un semestre dans la tête de Marc Fiorentino

 |   |  975  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : dr)
Les mois de février, mars et avril sont un printemps économique et boursier avant l'heure. Mais ce printemps ressemble fort à un mirage et les signes d'un retournement sont déjà bien visibles. Alors, suivez le conseil de Marc Fiorentino, "Sauvez votre argent !".

"Sauvez votre argent !", c'était le conseil tonitruant donné dans son livre sorti le 20 janvier 2011 (éditions Robert Laffont) par le gourou Fiorentino aux Français. Succès immédiat et mérité. Car, en janvier 2011, les marchés broient du noir : la crise financière semble ne pas vouloir finir mais à l'époque ce n'est pas le port du Pirée mais les banquiers irlandais qui sont la source de toutes les inquiétudes. Si l'on relie les commentaires de ce début d'année 2011, on mesure à quel point le pire semblait certain à la majorité des analystes. Pourtant, au cours du premier semestre 2011, les thèses les plus pessimistes vont basculer.

Les mois de février, mars et avril sont un printemps économique avant l'heure. Les indicateurs PMI - indice des directeurs d'achat - atteignent un sommet en Allemagne au cours de l'enquête d'avril auprès de chefs d'entreprise, battant les consensus les plus optimistes. L'inquiétude collective sur les pays méditerranéens retombe - sans qu'aucune nouvelle information ne le justifie vraiment - tandis que l'Irlande disparaît peu à peu de la une des journaux économiques.

Alors qu'importe si les agences de notation poursuivent des dégradations de notes...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :