Les netbooks, un marché à forte croissance

 |   |  368  mots
Il s'en est vendu environ 12 millions d'unités en 2008. Ils ont un impact défavorable sur les marges des fabricants mais les consommateurs les apprécient. Le marché pourrait doubler en 2009.

On savait que les courbes de vente devaient se croiser. C'est maintenant fait. Selon le cabinet iSupply, il s'est vendu plus de micro-ordinateurs portables (notebook, 38,6 millions d'unités) au cours du troisième trimestre que d'ordinateurs de bureau (desktop, 38,5 millions). Le gain des portables est en partie du à la popularité des netbooks, ces ordinateurs portables à prix réduit (500 euros, plus ou moins 100 euros) souvent vendus par des opérateurs téléphoniques.

Qu'est-ce qu'un Netbook ?

C'est un portable à taille et à fonctionnalités limitées. Il fonctionne soit avec une version de Linux, soit avec Windows XP de Microsoft. Il permet d'utiliser des applications bureautiques classiques (traitement de texte, tableur), voire la suite Office de Microsoft. Il n'est pas équipé d'un lecteur optique et, s'il permet la navigation sur Internet, ses capacités de lecture vidéo sont réduites. Son microprocesseur est généralement la puce Atom d'Intel.

Ce phénomène des netbooks a plusieurs conséquences. En premier lieu, les fabricants concèdent qu'ils cannibalisent les ventes de notebooks et qu'ils ont un impact défavorable sur leurs marges. On gagne moins d'argent avec un netbook qu'avec un notebook.

Deuxième point, la durée de vie de Windows XP, que Microsoft comptait arrêter, est prolongée pendant encore longtemps. Vista, le dernier système d'exploitation de Microsoft, est trop gourmand en ressources pour les configurations des netbooks.

Troisième point, le marché des netbooks va monter en gamme. Aujourd'hui, la « killing application » pour un netbook est la durée de vie de la batterie. A ce titre, le netbook de Samsung remporte la majorité des suffrages. Peu à peu, la taille des écrans va s'agrandir et les composants internes devenir plus performant. La prochaine génération d'Atom prévue pour le troisième trimestre 2009 devrait faire un tabac. Les disques durs à base de mémoire flash vont se généraliser.

Quelle est la taille du marché ?

Les cabinets de recherche parlent de 12 millions d'unités en 2008 et de plus de 22 millions en 2009. Disons qu'il pourrait doubler en 2009. Apple peut en bousculer la dynamique en présentant un netbook à écran tactile qui, comme l'iPhone, devrait séduire les opérateurs télécoms.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :