Les conditions de la mobilisation des territoires (2/2)

Dans une série de quatre contributions, André Yché, qui vient de publier son septième ouvrage chez Economica, Nation et territoires, développe son point de vue sur la sortie de crise. Convaincu du rôle décisif de l'économie territoriale dans la reprise, l'auteur décrypte les enjeux de la réévaluation du rôle des territoires et les conditions de la mobilisation des territoires, deux problématiques abordées chacune en deux volets. Aujourd'hui, la deuxième partie des "conditions de la mobilisation des territoires". André Yché est Contrôleur général des Armées et président du Conseil de surveillance de CDC Habitat

2 mn

André Yché est Contrôleur général des Armées et président du Conseil de surveillance de CDC Habitat
André Yché est Contrôleur général des Armées et président du Conseil de surveillance de CDC Habitat (Crédits : DR)

La politique extérieure impacte directement les territoires

Dans le passé, la colonisation de l'Algérie, le protectorat du Maroc et les mandats en Syrie et au Liban ont assuré la prospérité du port de Marseille (c'est l'époque où est édifiée la rue de la République) et le fret viticole de celui de Sète ; aujourd'hui, Cherbourg et Calais sont bien situés pour tirer profit du Brexit, s'agissant notamment de flux commerciaux entre l'Irlande et le continent.

Si le pôle aéronautique et de défense de Bordeaux-Mérignac demeure prospère, c'est en grande partie grâce aux exportations de matériel militaire et notamment, du système de combat organisé autour du Rafale.

A contrario, les politiques d'embargo, jadis vis-à-vis de l'URSS pour les exportations céréalières, aujourd'hui vers l'Iran dans maints domaines pénalisent gravement des activités de production cruciales. Il en va de même des sanctions douanières imposées par les Etats-Unis sur les produits de luxe, ainsi que sur la production locale de Cognac et de foie gras...

Les enseignements du blocus continental ne doivent pas être oubliés : si l'économie britannique s'en est trouvée gravement atteinte, c'est aussi ses effets territoriaux sur le continent qui ont contribué à rompre la solidarité des « nations sœurs » de la France : Pays-Bas, péninsule ibérique...

En termes géopolitiques, le principal atout de la France, énoncé par Richelieu dans son Testament politique, réside dans sa configuration géographique : « Il semble que la Nature ait voulu offrir l'empire de la mer à la France, pour l'avantageuse situation de ses deux côtes, également pourvues d'excellents ports aux deux mers, Océane et Méditerranée.»

Cet avantage indéniable s'est trouvé illustré pendant la Seconde Guerre mondiale, à l'occasion des débarquements en vue de la reconquête de l'Europe continentale, en Normandie et en Provence. En cette occasion, les principaux axes logistiques vers l'Europe Centrale et l'Europe du Nord ont été mis en lumière, de même d'ailleurs que la redoutable concurrence d'Anvers en mer du Nord, objectif de la contre-offensive des Ardennes, dirigée par von Rundstedt, destinée précisément à reprendre le port d'Anvers aux Alliés.

Sans doute la France a-t-elle galvaudé cet atout géopolitique majeur en manquant la modernisation technique et sociale de ses installations portuaires, en ignorant le développement de leur hinterland, en négligeant les infrastructures de fret ferroviaire qui auraient fait des territoires français les plateformes d'éclatement du commerce maritime transatlantique vers le continent européen et vers la Méditerranée ; peut-être une seconde chance sera-t-elle offerte du fait de la montée des contraintes environnementales et de la saturation des concurrents de la mer du Nord : Anvers, Rotterdam, Hambourg. Encore le développement de nos infrastructures logistiques doit-il être pensé à l'échelle européenne, qui s'impose aujourd'hui dans la stratégie globale de la France.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 19/10/2021 à 9:39
Signaler
Les fameux territoires qui doivent remplacer a terme la France incapable de gérer sa population correctement?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.