Les habitants, véritables acteurs du bien-être dans nos villes ?

 |   |  415  mots
(Crédits : REUTERS)
Nous avons tous en tête l'hospitalité des habitants du Nord de la France qui « ont dans le cœur le soleil qu'ils n'ont pas dehors » comme le dit la chanson.  Loin de n'être qu'une idée reçue, et si cet adage venait faire tomber les critères, pourtant établis, qui veulent que la ville idéale repose sur le climat, la sécurité ou encore la mobilité ? Par Charles Berdugo, fondateur d'Ensembl'

 Et si le lien social et l'entente entre habitants étaient le socle d'une ville où il fait bon vivre ? Et si les habitants avaient entre leurs mains toutes les clés pour faire de leur ville la ville idéale ?

Les tendances des dernières années nous ont montré que les habitants peuvent être acteurs de leur ville et jouer un rôle essentiel dans l'amélioration de leur cadre de vie. Végétalisation de quartiers, jardins partagés,  covoiturage, initiatives civiques ou solidaires, habitat participatif, nettoyage de forêts ou de plages... les habitants trouvent des solutions là où les municipalités tardent parfois à leur offrir de véritables alternatives. Les nouvelles attentes des citoyens en termes de qualité de vie se font de plus en plus sentir (réduction des déchets, optimisation des circuits courts, redynamisation des centres-villes et du lien social...) mais les services municipaux ne sont pas toujours en mesure de sonder ces attentes et ne disposent pas toujours des outils permettant d'y répondre favorablement.

Les villes s'attèlent maintenant à remettre les citoyens au centre des décisions pour leurs communes. En témoignent par exemple les municipalités qui ont fait le choix de proposer un budget participatif alloué aux projets imaginés par les citoyens. On pense également à l'initiative de la ville de Paris qui a lancé une plateforme qui s'apparente à une boite à idées accessible en ligne et sur laquelle les Parisiens peuvent proposer des projets d'amélioration qui leur tiennent à cœur.

Dans une dynamique de ville intelligente, les villes, à l'image de Paris, se tournent vers le numérique pour apporter des réponses aux attentes des citoyens sur leur cadre de vie. Mais de la même manière, les citoyens peuvent aujourd'hui compter sur le numérique pour accompagner leurs initiatives et leur réappropriation du bien-vivre dans leur ville. Les réseaux sociaux de proximité mettent en lien les habitants, les cartes interactives leur permettent de trouver des producteurs locaux, les applications favorisent les gestes solidaires au quotidien et fédèrent les habitants de tous âges et de tous horizons en contribuant à créer une communauté solidaire et un esprit de voisinage bienveillant. Petit à petit, les citoyens modèlent leur lieu de vie à leur image.

Le « bien-vivre ensemble » est un facteur essentiel à ne pas négliger dans la co-création de la ville idéale. Les habitants, à l'instar de nos voisins nordistes, en sont bien souvent les premiers instigateurs !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/07/2018 à 18:08 :
Faites les déjà travailler moins et gagner plus et vos villes vont rapidement se transformer en petits paradis.

Avec tout le stress que fait peser la société sur les citadins il est en effet très délicat pour les faire aller bien.

Nous à la campagne encore on a plus de marge de manœuvre pour être libre et c'est bien pour cela que le mac nous hait.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :