PODCAST « 40 nuances de Next » avec Pierre Dubuc, co-fondateur d'Openclassrooms

 |   |  289  mots
(Crédits : DR)
ÉPISODE 4. L'invité est Pierre Dubuc, co-fondateur d'Openclassrooms, spécialiste de l'éducation et de la formation en ligne, service devenu essentiel avec le confinement et encore plus le déconfinement. Il donne sa vision et les ambitions de son entreprise pour les jours d'après. Une discussion qui donne aussi l'occasion de découvrir l'homme qui se cache derrière l'entrepreneur.

"40 nuances de Next" est un podcast conçu pendant le confinement par Olivier Mathiot, le président de The Camp, un campus dédié aux nouvelles technologies basé à Aix-en-Provence et Thomas Benzazon, multi-entrepreneur, en partenariat avec La Tribune, Maddyness, l'association France Digitale et la French Tech, le label créé par le ministère de l'Economie.

Pour rappel, Le Next 40 est une initiative lancée par Bercy à l'automne 2019. Il regroupe les 40 plus grosses startups françaises, déterminé sur la base de critères économiques (montant des levées de fonds, chiffres d'affaires, taux de croissance annuelle) porté par le Secrétaire d'Etat au Numérique Cédric O. Il est donc une référence explicite au CAC 40, les 40 plus grosses capitalisations boursières françaises. Ce Next 40 sera-t-il le prochain CAC 40 ? Ou bien est-il encore un CAC 40 en devenir ? Car la question du monde d'après, du jour d'après, est là, bien présente dans tous nos esprits. Donc le 40 Nuances de Next parle aussi du « Next World » : qui mieux que des entrepreneurs stars pouvaient éclairer sur les enjeux économiques, d'innovation, de transformation et de mutations nécessaires que cette crise impose à notre société.

Dans chaque épisode, un ou une entrepreneur du Next 40 (cuvée 2019).

Aujourd'hui, l'épisode 4, enregistré à distance avec Pierre Dubuc, co-fondateur d'Openclassrooms,startup de l'Edtech et de la formation en ligne qui raconte comment  on s'adapte lorsque tout s'arrête. Il parle aussi de sa vision du monde post-Covid-19 avec plus que jamais des défis pour l'éducation comme réponse à la crise.

>> Le prochain rendez-vous sera avec Charles Egly, co-fondateur de Younited Credit.

Lire aussi : A quoi sert le French Tech 120 et qui sont les startups sélectionnées ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/05/2020 à 21:17 :
Les profs, quelque que soit leur niveau, ont ils compris que le covid-19 et le confinement ont prouvé la possibilité, avec une certaine efficacité, de l'enseignement virtuel, digitalisé, par internet/YouTube à base d'IA, de deep learning, etc... bref tout ce charabia déshumanisé ? Et qu'en conséquence, dans une décennie environ, on pourra largement se passer de la grande majorité d'entre-eux ? Plus de profs qui râlent, qui font grève, qui veulent des sous, des moyens etc...
Même raisonnement pour les caissières, les salariés d'entrepôts , certains logisticiens.
Voilà le remerciement que leur prepare le nouveau monde d'après ultralibéral macronien en marche pour avoir été les premiers de corvées en première ligne. Plus rien ne sera comme avant... ça va être pire !!
Réponse de le 10/05/2020 à 16:28 :
Charlemagne va se retourner dans sa tombe ;
L’école ne sera plus obligatoire !
Actuellement 20 000 familles en France choisissent de s’occuper personnellement de l’enseignement de leur enfant à domicile ,
est ce que ce chiffre va augmenter à cause de ce confinement ?( les dérapages créés ds certaines écoles publics comme privées ?)
Et nous pourrions supprimer les écoles et les profs deviendrait des Frelancer à leur compte ...
Du coup nous pouvons supprimer l’éducation Nationale aussi
qui permettra d’optimiser le budget de l’état ...
Vive le numérique ?
a écrit le 08/05/2020 à 18:11 :
Le monde d’après ?
Ceux des start uppiens et des bobos Parisiens et des pop stars ratés et compagnies ?
Vegan, donneurs de leçon en culotte courte , tous suédois, écolo, Darwin en héros en poster sur vos murs , vélo, trottinette, reste travailler chez toi , connecté virtuellement avec les podcasts ( hurlements de bébés , triplés et quintuplés),
et le fric qui coule à flot ?

Vous croyez vraiment qu’une longueur d’onde sera possible «  entre vous » et la population ?

Vous êtes «  juste «  soutenue par «  le trio mortel » et leurs esclaves depuis De Gaulle et le contexte créé par le «  trio mortel « 
depuis une 30 d’années pour permettre où vous en êtes actuellement.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :