Une aspirine pour Mark Zuckerberg

 |   |  568  mots
Les équipes de modérateurs chargés par Facebook de combattre la désinformation sur sa plateforme ont pour ordre de ne pas toucher aux publications des politiques.
Les équipes de modérateurs chargés par Facebook de combattre la désinformation sur sa plateforme ont pour ordre de ne pas toucher aux publications des politiques. (Crédits : Stephen Lam)
VU DE LA SILICON VALLEY. À l'approche de l'élection présidentielle américaine, qui aura lieu le 3 novembre prochain, Facebook se retrouve dans une position très inconfortable, piégé entre sa volonté de donner la parole à chacun sans discrimination et le risque que la désinformation fait peser sur la démocratie. Mais en voulant ainsi ménager la chèvre et le chou, Facebook s'est mis à dos les deux camps politiques.

Mark Zuckerberg apportant son soutien à Donald Trump : cette information pour le moins étonnante, nombre d'Américains l'ont vue apparaître sur leur fil d'actualité Facebook, illustrée par une photo du jeune entrepreneur serrant la main du président américain. Mais ceux qui ont pris le temps de lire le petit texte accompagnant la publication se sont vite rendu compte qu'elle n'avait rien d'authentique. Il s'agit en réalité d'une publicité achetée par Elizabeth Warren, candidate à l'investiture démocrate. Son objectif : montrer comment le refus de Facebook de modérer le discours des politiciens permet à ceux-ci de mentir ouvertement au public et de manipuler l'opinion.

En effet, les équipes de modérateurs chargés par Facebook de combattre la désinformation sur sa plateforme, qui peuvent diminuer la viralité des contenus dangereux et mensongers comme les campagnes anti-vaccins, ont pour ordre de ne pas toucher aux publications des politiques, qu'il s'agisse de publicités ou de simples prises de parole. Un choix que Facebook  justifie par sa volonté de ne pas prendre position dans l'arène politique.

Position inconfortable

Début octobre, quelques jours avant le canular diffusé par...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/02/2020 à 8:52 :
"Facebook s'est mis à dos les deux camps politiques"

Permettant ainsi de faire plus confiance à MZ. Bravo !

Une "aspirine" alors que vous devriez louer cette indépendance mais connaissez vous encore la signification de ce mot ? Gros mot pour les marchés financiers alors que meilleur chemin pour parvenir à l'épanouissement économique.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :