Axa invente le rendement variable

 |   |  345  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
L'assureur offre un bonus qui peut doper le taux de rendement annuel de l'assurance-vie en euros de 3,30 % à 3,45 %, voire 4 %.

Toutes les générations de contrats d'assurance-vie sont logés à la même enseigne chez Axa France. Fini la distinction entre les anciens contrats, fermés aux nouvelles souscriptions et moins bien rémunérés (voir tableau ci-contre) et les plus récents bénéficiant des meilleurs taux de rendement. En 2010, les principaux contrats grand public de l'assureur anciens et nouveaux (Arpèges, Odyssiel, Privilège, Figures Libres, Expantiel et Optial) seront rémunérés par un taux de base unique de 3,30 %.

Bonus sous conditions

Mais ce rendement sera augmenté d'un « Bonus Euro+ » si l'épargne sur le contrat est au minimum de 50.000 euros et si elle est investie au minimum à 25 % en unités de compte (parts de Sicav ou de fonds boursiers). Si l'une des deux conditions est remplie, le bonus est de 0,15 % ce qui signifie que le rendement s'élève à 3,45 %. Si les deux conditions sont respectées, le bonus atteint alors 0,70 %, et le rendement global grimpe à 4 %. Au total, 22,6 milliards d'euros d'encours seraient potentiellement concernés par cette attribution de rendement à géométrie variable, selon l'assureur. Sans tenir compte de l'effet accélérateur que pourrait avoir cette annonce sur la collecte car Ghislaine Collella, responsable de l'épargne pour le grand public et les « affluents » chez Axa France ne s'en cache pas, elle espère un surcroît de versements en cette fin d'année.

Avec cette offre attractive, la compagnie souhaite inciter ses clients à rapatrier chez elle leur épargne investie dans d'autres établissements, notamment auprès de leurs banquiers. Ce rendement à taux variable n'est cependant pas une opération promotionnelle ponctuelle.

Opération reconduite en 2011

Axa a prévu de la reconduire l'an prochain et la présente comme une arme marketing susceptible de lui faire gagner des parts de marché. Une grande partie de l'encours en assurance-vie individuelle d'Axa (plus de 33 milliards d'euros sur les 56 milliards d'encours d'assurance-vie individuelle) n'est pas éligible à cette opération bonus. Tous les contrats néanmoins font l'objet de la même gestion financière (lire ci-dessous) majoritairement en obligations.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :