Petite forme pour les trackers sur la santé

 |   |  196  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Après deux années difficiles, les indices du secteur de la santé, peu diversifiés, pourraient gagner en dynamisme cette année.

Après avoir baissé de près de 30 % en 2009, les indices consacrés au secteur de la santé n'ont pas convaincu en 2010, avec des performances comprises entre 5 et 12 % pour les indices européens et un léger recul pour les indices mondiaux.

Actuellement, trois sous-jacents sont disponibles via l'offre de trackers. Un seul produit, proposé par Lyxor, couvre l'indice mondial MSCI World Healthcare. Les valeurs américaines y représentent 59 % de l'indice. Johnson et Johnson, Merck et Pfizer figurent parmi les principales pondérations. Les valeurs françaises, de leur côté, n'arrivent qu'en sixième position. Dans les portefeuilles spécifiquement européens, ce sont les groupes suisses qui se taillent la part du lion : à eux seuls, Roche et Novartis représentent plus du tiers des indices du vieux continent. En ajoutant Sanofi Aventis et Glaxosmithkline, on atteint 62 % de l'indice « Stoxx Europe 600 Healthcare ».

Un pari peu diversifié, donc, même si le portefeuille compte au total 35 valeurs. A noter : seuls trois produits parmi les six de notre sélection sont éligibles au PEA. Il s'agit des trackers proposés par Amundi et Easy ETF, ainsi que celui de Lyxor, consacré quant à lui à l'indice européen.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :