Achat groupé d'immeubles, une solution pour lutter contre la hausse des prix ?

 |  | 420 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Le site Urban-profil.com, propose d'acheter « en bloc ». Mais certains inconvénients demeurent : s'il n'y a pas assez d'acquéreurs, le projet ne se fera pas.

Alors que les prix au mètre carré s'envolent en France et atteignent des niveaux record à Paris, acheter un immeuble à plusieurs pourrait être la solution. C'est en tout cas le pari établi par Serge Benichou, créateur du site Urban-profil.com, qui lance la première mise en vente mondiale par internet d'un immeuble en achat groupé. Cette opération, appelée « Clusters », permet « aux acquéreurs de bénéficier d'un prix ?de gros? inférieur, entre 15 à 20%, à celui du marché immobilier classique».

« L'achat groupé est fréquent, en pratique, mais il reste compliqué à mettre en place. Il n'y avait pas, jusqu'à présent, de système pour automatiser cette formule », explique Serge Benichou. Les ventes groupées sont annoncées et présentées sur le site internet. Il suffit d'être membre du réseau et d'arriver à temps ! En effet, les ventes sont limitées dans le temps, car, selon le fondateur « plus une offre reste longtemps en ligne, plus elle perd en intérêt ». Il suffit donc de s'inscrire sur le site, et d'aller voir la rubrique « GroupUP ». A partir de là, toutes les informations concernant l'achat groupé sont écrites (dates à respecter, jours de visite du biens, ...). Comme le site est créé sur le même fonctionnement qu'un réseau social, les acheteurs peuvent être mis en relation. Il est même possible de parler à un spécialiste des questions juridiques.

Par exemple, jusqu'au 21 avril, particuliers et professionnels peuvent prendre une option d'achat ferme pour acheter un immeuble de bureaux de 850 mètres carrés dans le 13eme arrondissement de Paris. Le prix total de l'immeuble est de 4.500.000 euros, soit 5.295 euros par mètre carré. Chaque acquéreur n'a qu'à faire une offre pour le « lot » qui l'intéresse. L'agence l'acceptera ou non. « Là où cela devient intéressant pour les acheteurs, s'enthousiasme Serge Benichou, c'est que si l'un des acquéreurs décide de payer plus cher pour un lot qui l'intéresse particulièrement, les autres lots verront forcément leur prix baisser pour cet immeuble ».

Peu d'offres groupées

Petit bémol tout de même : l'achat groupé ne fonctionne que si le prix de vente total est atteint. Donc si l'offre ne séduit pas assez d'acquéreurs, le projet tombe à l'eau. Même problème si tous les acheteurs n'arrivent pas à avoir un prêt de leur banque. De plus, le site, tout récent (décembre 2010), propose déjà beaucoup d'annonces immobilières classiques et une seule offre groupée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :