Deux trackers d'Amundi distingue les obligations corporate financières des autress ses trackers

 |   |  232  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Amundi a lancé de nouveaux ETF, toujours plus spécialisés

Le nouveau tracker Amundi ETF Euro Corporate Financials iBoxx suit à la trace l'indice obligataire Markit iBoxx EUR Liquid Financials. Celui-ci est constitué de titres libellés en euros, émis par des sociétés privées financières et disposant d'un bilan financier solide. On retrouve ainsi des emprunts de grands groupes bancaires ou financiers comme BNP Paribas, Citigroup, Credit Suisse, Lloyds, Nordea, Rabobank, Royal Bank of Scotland et UBS. « Amundi ETF Euro Corporate Ex Financials iBoxx » réplique, quant à lui, l'évolution de l'indice Markit iBoxx EUR Liquid Non-Financials. Le portefeuille de ce deuxième ETF comprend également des titres libellés en euros mais cette fois émis par des sociétés privées non financières. Ici, ce sont Arcelor, BMW, Enel, France Télécome;lécom, GDF, Sanofi ou encore Siemens qui font partie des émetteurs. À noter : ces deux portefeuilles sont combinés dans un autre ETF plus ancien, Amundi ETF Euro Corporates. Créé il y a deux ans, celui-ci a progressé de 4,24 % en 2010 contre 4,45 % pour son indice de référence, l'Iboxx Euro Liquid Corporates. Parallèlement à l'émission des deux produits obligataires, Amundi a également lancé deux ETF sur des actions émergentes. Le premier est investi sur 500 valeurs cotées dans huit pays d'Asie. Le second couvre une centaine d'actions cotées dans cinq pays d'Amérique du Sud. Tous deux sont éligibles au PEA.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :