Les cadres plébiscitent Lyon et Toulouse

 |   |  470  mots
Toulouse est avec Lyon la ville jugée la plus attractive en termes de qualité de vie et de de dynamisme économique
Toulouse est avec Lyon la ville jugée la plus attractive en termes de qualité de vie et de de dynamisme économique
Une enquête de l'association pour l'emploi des cadres montre que Lyon et Toulouse sont aux yeux des cadres les deux métropoles qui allient le mieux qualité de vie et dynamisme économique.

Pour eux c'est Lyon et Toulouse leurs métropoles de prédilection pour s'installer et travailler. L'Association pour l'emploi des cadres (Apec) a réalisé une enquête inédite auprès de 3.430 cadres sur l'attirance qu'exercent sur eux les 14 métropoles françaises créées par la loi de modernisation de l'action publique territoriale promulguée en janvier 2014.

Lyon et Toulouse allient le mieux qualité de vie et dynamisme économique

Plus de 4 cadres sur dix ont placé en tête de leur choix les métropoles lyonnaise et toulousaine. Ces deux villes sont considérées comme alliant le mieux dynamisme économique et qualité de vie. D'ailleurs, ces deux métropoles sont les capitales des deux régions (Rhône-Alpes et Midi Pyrénées) considérées également comme les plus attractives par les jeunes cadres. Sont ensuite citées comme alliant le mieux dynamisme économique et qualité de vie, les métropoles de Nantes et de Bordeaux.

Paris, la ville économiquement la plus dynamique

Sans surprise, si l'on interroge cette fois les cadres sur la métropole jugée la plus attractive du seul point de vue économique, c'est bien sûr Paris qui arrive en tête.  72% des suffrages placent la capitale en première position. Viennent ensuite dans l'ordre : Lyon, Toulouse, Nantes, Lille, Bordeaux, Grenoble. Mais, élément intéressant, selon la métropole où ils travaillent, les cadres portent une appréciation différente sur les métropoles les plus dynamiques économiquement. Ainsi, les cadres travaillant à Paris, Aix-Marseille ou Bordeaux considèrent de loin Paris comme la métropole la plus attractive. En revanche, ceux exerçant à Lyon et Toulouse jugent que leur ville est plus attractive sur le plan économique.

Perçues comme les plus dynamiques, les villes de Paris, Lyon et Toulouse sont également  pour une majorité de cadres celles où il semble le plus facile de trouver un emploi. C'est surtout vrai pour Paris (87%) puis pour Lyon (74%) et Toulouse (57%).

Qualité de vie: Bordeaux, Toulouse, Montpellier

Si, maintenant, on s'intéresse aux métropole jugées les plus attractives du point de vue de la qualité de vie, ce sont entre 40 et 50% des cadres qui placent Bordeaux, Toulouse, Montpellier et Nantes dans le quarté de tête. A cet égard, la qualité de vie, davantage que le dynamisme professionnel, est un critère fondamental chez les cadres qui travaillent à Lyon, Aix-Marseille, Bordeaux, Toulouse, Grenoble ou Nantes. A l'inverse, les cadres du Grand Paris et de la métropole de Lille estiment que la qualité de vie de leur ville n'est pas l'axe de satisfaction principal.

Au final, 95% des cadres qui travaillent à Lyon et Nantes se disent  prêts à recommander leur métropole. Ils sont également entre 90% et 94% à être dans ce cas à Grenoble, Toulouse et Lille. A Paris, ils ne sont plus « que » 63%.

   

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/05/2014 à 13:45 :
Il n'y a pas à proprement parlé d’étude réalisée pour les salariés, les ouvriers et autres techniciens supérieurs, mais c'est vrais que l'on s'en fout un peu. Mais selon certaines projections fiables il s'agirait dans l'ordre de Charleville-Mézières, Bobigny et Créteil. Pour la qualité de vie Guéret arrive largement en tête.
a écrit le 16/05/2014 à 13:29 :
Encore une photo « bobo ».
Que voit-on ? Une immensité inerte avec des promeneurs.
C’est ça l’avenir des villes françaises ?
Mesdames et Messieurs des journaux parisiens, envoyez des journalistes qui sauront mettre en valeur l’activité industrieuse de notre pays, au lieu de se promener dans les rues touristiques.
Bobo-plage-Paris-embouteillage n’est pas l’avenir.
Réponse de le 16/05/2014 à 13:43 :
Euh !!!! comment dire: la photo montre la mairie de Toulouse l'une des deux villes dont on parle principalement dans le papier. C'est tout, y a rien de "bobo".
a écrit le 16/05/2014 à 12:55 :
Toulouse est une ville survendue. A tous les niveaux. Quand on est étudiant pour faire la fête pourquoi pas. Lyon, Bordeaux..far much better !
Réponse de le 16/05/2014 à 16:43 :
Toulouse a toujours était primé pour sa qualité de vie, ce n'est quand même pas un hazard, de plus les étudiants sont dans toutes les grandes villes.
a écrit le 16/05/2014 à 8:23 :
à toulouse ils ont l'aéronautique et à Lyon le secteur biomed avec en tête de file le dynamique groupe d'alain Mérieux. Cela explique en grande partie une crise moins ressentie qu'ailleurs
a écrit le 16/05/2014 à 7:46 :
Bravo à monsieur Collomb un maire socialiste qui aime les milieux économiques, le gouvernement ferait bien de s en inspirer
Réponse de le 16/05/2014 à 8:27 :
c'était une condition de survie à Lyon pour collomb qui arrive même à se faire élire par des maires de droite

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :